1er Bataillon, The Royal Newfoundland Regiment

Identification de l’unité

1st Battalion, The Royal Newfoundland Regiment Badge

   

Liens connexes

Endroit

Chirurgien Capitaine de corvette W. Anthony Paddon
115 The Boulevard
 St. John's, NL
 A1C 6B5

_____

Réserve de l'Armée

Graphique : Joanna Gajdicar

Joignez notre équipe

N’hésitez pas à nous téléphoner pour obtenir plus d’information. Nous nous ferons un plaisir d’étudier votre Curriculum Vitae et de vous faire visiter notre unité.

Le recruteur de notre équipe

Nom : Sgt Jeanie Hancock
Phone:709-733-3777
Courriel : Jeanie.hancock@forces.gc.ca

Nom : Sgt Sarah Parkes
Phone : 709-733-3901
Courriel : Sarah.Parkes@forces.gc.ca 

Ou

Téléphone: 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous. 

Entraînement

Soirée de rassemblement de l’unité : jeudi soir (de septembre à juin), de 19 h à 22 h. et une fin de semaine par mois.

Métiers dans notre unité

Équipement

Armes :

Véhicules :

  • Système de véhicules de soutien moyen (SVSM)
  • Military Commercial Off-The-Shelf (MilCOTS)

Voir la liste complète des armes et véhicules.

Qui nous sommes

Le 1er Bataillon, The Royal Newfoundland Regiment, est un bataillon d’infanterie. Il est constitué de deux compagnies et d’un quartier général (QG) de bataillon. La compagnie A se compose de quatre pelotons (dont un de reconnaissance) et d’un QG de compagnie. La compagnie B, qui est en fait la compagnie d’instruction / de commandement et le quartier général du bataillon (groupe de commandement), est située à St. John’s, à Terre-Neuve-et-Labrador.

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant : Lieutanant-colonel Paul Furlong
  • Sergent-major : Adjudant-chef Edward Nolan

Contactez-nous

1er Bataillon, The Royal Newfoundland Regiment
Chirurgien Capitaine de corvette W. Anthony Paddon
115 The Boulevard
 St. John's, NL
 A1C 6B5

Phone: 709-733-3584

Nouvelles

sergent Louis-Felix Cote

Un instructeur de l’Armée s’assure que les journées les plus difficiles des soldats aient lieu à l’entraînement et non en mission

Oromocto (Nouveau-Brunswick) – Un militaire de l’Armée canadienne (AC) qui a participé à un programme d’entraînement intense axé sur la résilience avec la Force de défense de la Nouvelle-Zélande (New Zealand Defence Force, NZDF) compare cette expérience à « essayer de garder une chandelle allumée durant un blizzard ». Il affirme que cet entraînement a fait de lui un meilleur militaire et une meilleure personne.
Le 7 août 2018

Des membres de l’École du Corps blindé royal canadien à bord d’un char d’assaut Leopard II pratiquent leurs habiletés au tir au polygone de tir 4

« Les chars sont géniaux » : Rencontre avec le commandant de l’École du Corps blindé

Oromocto (Nouveau-Brunswick) — La Base de soutien de la 5e Division du Canada (BS 5 Div CA) Gagetown est connue comme « la maison-mère de l’Armée ». Pourquoi? Parce qu’elle héberge le Centre d’instruction au combat (CIC), où pratiquement tous les soldats de l’Armée canadienne (AC) suivent de l’instruction à un moment donné.
Le 17 juillet 2018

Le caporal Jonathan Upsall du 37e Bataillon des services et Alex Yorke du Collège communautaire de la Nouvelle-Écosse

Des équipes militaires et civiles s’affrontent pour créer des plats gastronomiques dans le cadre de l’exercice SAFFRON 2018

Halifax (Nouvelle-Écosse) — « Confit de Canard. » « Pétoncles et caponata à courge musquée. »
Le 3 juillet 2018

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

The Royal Newfoundland Regiment est l’un des plus anciens régiments du Canada, le seul régiment des colonies à recevoir le préfixe « Royal » durant la Première Guerre mondiale, le premier de l’histoire de l’armée britannique à se voir conférer un tel honneur en période d’hostilités et le premier régiment canadien à recevoir le drapeau de la Reine et son propre drapeau régimentaire. Il a en outre la distinction de porter sur son drapeau régimentaire l’inscription « Gallipoli », qu’aucun autre régiment d’Amérique du Nord n’arbore.

Les Terre-Neuviens se mettront maintes fois au service de leur souverain. Leur premier régiment est levé en 1780. Il s’agit du His Majesty's Newfoundland Regiment of Foot, qui reste en activité jusqu’en 1783. En 1795, le Royal Newfoundland Regiment of Fencible Infantry est constitué et joue un rôle de premier plan pendant la guerre de 1812, se couvrant de gloire lors des batailles de Lundy’s Lane, de York (qui deviendra Toronto), de Stoney Creek (qui deviendra Hamilton), du lac Erie, de Michillmackinac, de Niagara, de Chrysler’s Farm, d’Ogdensburg, de Fort Erie, etc.

En 1824, l’unité The Royal Newfoundland Veteran Companies est mise sur pied et englobe les anciens combattants des guerres napoléoniennes et de la Guerre de 1812. Elle reste en garnison à Terre-Neuve jusqu’en 1870, changeant toutefois son appellation en 1841 à The Royal Newfoundland Regiment Companies. En 1862, elle est répartie en deux compagnies des Royal Canadian Rifles, puis le régiment entier est démantelé à l’automne 1870.

Poursuivre la lecture : The Royal Newfoundland Regiment 

Date de modification :