30e Régiment d’artillerie de campagne, ARC

Attention : Cette page a été déplacée.

Nouvelle adresse : http://army.gc.ca/fr/4-division-du-canada/30-regiment-d-artillerie-de-campagne/index.page

Veuillez mettre à jour vos liens et/ou signets.

Identification de l'unité

Insigne du 30e Régiment d’artillerie de campagne

UBIQUE

« Partout »

QUO FAS ET GLORIA DUCUNT

« Là où mènent le devoir et la gloire »

Emplacement

307 Rue de Niverville
Ottawa, ON  K1A 0K2

Morrison Artillery Park

Morrison Artillery Park

Joignez notre équipe

Vous cherchez du travail à temps plein ou à temps partiel? Nous embauchons et offrons d'excellentes perspectives de carrière. N'hésitez pas à appeler ou envoyer un courriel à notre recruteur qui se fera un plaisir de répondre à vos questions et de vous indiquer comment vous adresser à notre régiment.

Le recruteur de notre équipe

Nom : Sgt Matt Thorp
Téléphone : 613-795-2317
Courriel : 30fd.recruiting@forces.gc.ca

Ou contactez

Téléphone: 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous. 

Entraînement

septembre à juin:

  • mercredi soir
  • 19 h à 22 h
  • une fin de semaine par mois.

L'emploi d'été à plein temps est disponible de mai à août.

Qui nous sommes

Le 30e Régiment d’artillerie de campagne (30 RAC) est une unité du 33e Groupe-brigade du Canada (33 GBC), dont la tâche consiste à accroître l’effectif militaire du Canada en fournissant des artilleurs formés et à agir comme troupe de salve d’honneur de la région de la capitale nationale.

Le 30 RAC recrute toujours des femmes et des hommes intelligents, en bonne condition physique, sûrs d’eux et qui manifestent de l’intérêt pour l’entraînement dynamique et stimulant propre aux artilleurs. Les recrues sont principalement des étudiants du secondaire ou de l’université qui sont en mesure de consacrer un soir par semaine et une ou deux fins de semaine par mois durant l’année scolaire (du mois de septembre au mois de mai). Au cours de leurs premières années de service, les nouveaux venus doivent également être disponibles pour suivre des cours à temps plein pendant l’été (du mois de juillet au mois d’août). Ces cours leur permettent d’acquérir des compétences techniques requises pour pouvoir participer aux opérations d’entraînement qui ont lieu pendant l’année d’instruction à temps partiel.

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant : Major J.R. Watts, CD
  • Sergent-major : Adjudant‑chef L. W.R. Hall, CD

Communiquez avec nous

30e Régiment d’artillerie de campagne, ARC
Morrison Artillery Park
307 Rue de Niverville
Ottawa, ON  K1A 0K2

Téléphone : 613-993-7901

Nouvelles

Les Forces armées canadiennes et des Alliés parfont leurs compétences de combat interarmées dans le cadre de l’exercice assisté par ordinateur UNIFIED RESOLVE 2020

10 février 2020 – Kingston (Ont.) – Ministère de la Défense nationale/Forces armées canadiennes
Le 10 février 2020

Major Greg Frank

La fin de 37 ans de service soulignée par un dernier tir d’obus

Meaford (Ontario) — Par un frais après-midi d’octobre, le major (à la retraite) Greg Frank s’affairait à charger un obusier C3 de 105 mm. C’est une tâche qu’il a accomplie littéralement des milliers de fois au cours de sa carrière de 37 ans dans la Réserve de l’Armée canadienne. Toutefois, cette fois-ci était différente des autres : il s’agissait du tout dernier obus qu’il allait tirer de sa carrière.
Le 7 février 2020

De nouveaux membres des Queen’s Own Rifles of Canada, un régiment de la Réserve de l’Armée basé à Toronto, reçoivent des Pièces du Souvenir pour marquer le Jour du Souvenir.

Les pièces des Queen’s Own Rifles, un « devoir sacré » envers leurs morts au combat

Toronto (Ontario) — Une tradition vieille de 20 ans, qui permet d’honorer les militaires du Régiment morts au combat depuis 160 ans avec des Pièces du Souvenir, est encore en vigueur chez les Queen’s Own Rifles of Canada (QOR).
Le 26 novembre 2019

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

Le surnom du 30e Régiment d’artillerie de campagne, « les Artilleurs de Bytown », rend hommage à la ville d’Ottawa, son lieu d’origine, autrefois nommée en l’honneur de son fondateur et du bâtisseur du canal Rideau, le lieutenant-colonel John By des Royal Engineers. Le 30e Régiment d’artillerie de campagne voit le jour en septembre 1855 sous le nom de Volunteer Militia Field Battery of the City of Ottawa. Il remplace alors les troupes britanniques qui ont été retirées des colonies de l’Amérique du Nord pour aller combattre en Crimée.

Le 30e Régiment d’artillerie de campagne est la plus ancienne unité de milice toujours en service et la plus ancienne organisation militaire créée par le gouvernement du Canada. En 1866 et 1870, la 2e Batterie de campagne est mobilisée pour repousser l’invasion des fenians. Les Artilleurs de Bytown font également partie de la force qui combat Louis Riel en 1885, et en 1899, une section de deux canons de la 2e Batterie est envoyée à la guerre d’Afrique du Sud.

Lors de la Première Guerre mondiale, les Artilleurs de Bytown constituent la 1re Brigade de l’Artillerie royale canadienne. Le médecin-chef de la brigade, le major John McCrae, servait comme officier d’artillerie, en mai 1915, quand il a composé Au champ d’honneur (In Flanders Fields).

Durant la Seconde Guerre mondiale, la Brigade de campagne d’Ottawa met sur pied quatre batteries pour le service outre-mer, dont trois combattront. La quatrième participe à la défense côtière en prévision d’une invasion japonaise. Les membres des batteries ont combattu en Italie et en Europe du Nord-Ouest, en outre de prendre part au raid sur Dieppe qui s’est soldé par un échec. Les Artilleurs de Bytown comptent notamment deux membres célèbres : l’ancien juge en chef du Canada, Brian Dickson, qui a perdu une jambe en Normandie, ainsi que l’écrivain George Blackburn.

Les Artilleurs de Bytown ont combattu durant la guerre de Corée et ont participé à diverses missions de l’ONU et de l’OTAN partout dans le monde. Le Régiment est très fier de son rôle de Troupe nationale de salve d’honneur, et tire des salves d’honneur lors d’événements spéciaux comme le jour du Souvenir et la fête du Canada. Au cours des dernières années, plus de 30 soldats du 30e Régiment d’artillerie de campagne ont participé à des opérations en Afghanistan.

Date de modification :