34e Bataillon des services

Identification de l’unité

Insigne de la branche de la logistique

SERVITIUM NULLI SECUNDUS
« Service à nul autre pareil »

Réserve de l'Armée

Graphique : Joanna Gajdicar

Joignez notre équipe

N’hésitez pas à nous téléphoner pour obtenir plus d’information. Nous nous ferons un plaisir d’étudier votre Curriculum Vitae et de vous faire visiter notre unité.

Le recruteur de notre équipe

Téléphone : 450-462-8777, Ext. 7078
Courriel : cgrdemandeenligne@forces.gc.ca

Ou 

Téléphone: 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous. 

Entraînement

Nous nous entraînons tous les mardis, de 19 h à 22 h.

Qui nous sommes

Le 34e Bataillon des Services est une unité de Réserve de l'Armée canadienne. Son mandat principal consiste à offrir les services logistiques nécessaires (approvisionnement, vivres, entretien d'armes et de véhicules, transport, gestion des ressources, etc.) au soutien des unités de combat du 34e Groupe-brigade du Canada, afin qu'elles puissent demeurer opérationnelles et ainsi, accomplir leurs missions.

Les réservistes apportent aussi un appui lors de situations d'urgence ou de catastrophes nationales et participent souvent à des activités culturelles et sociales dans leur communauté, notamment lors de la Grande guignolée des médias et autres activités locales.

Notre équipe est composée de professionnels, d’étudiants, de fonctionnaires, d’ouvriers, de gens d'affaires et d’universitaires. Leurs différentes expériences et expertises contribuent au succès de notre mission. Bon nombre d'entre eux sont d'anciens membres de la Force régulière. Nous recherchons votre unicité, votre savoir-faire et vos aptitudes indispensables à notre réussite. Joignez notre équipe gagnante tout en y découvrant vos forces.

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant - Lieutenant-colonel Saint-Denis
  • Sergent-major régimentaire - Adjudant-chef Gouin

Contactez-nous

34e Bataillon des services
Garnisson St-Hubert, C.P. 100
St-Hubert, QC
J0J 1R0

Téléphone: (450) 462-8777
Télécopieur: (450) 462-8808

Nouvelles

Le Major Karine Thibault, Coordonnateur de la Base des Forces canadiennes/Unité de soutien de secteur St-Jean

Une armée d'internautes au Québec participe à l'exercice YOGA 2018

Montréal (Québec) — Les membres de l’Équipe de la Défense, ainsi que des milliers d’internautes, ont participé à un moment de détente et de bien-être à la grandeur du Québec le 8 mars 2018.L’exercice YOGA 2018 avait l’objectif de souligner la Journée internationale des femmes tout en promouvant l’importance d’une bonne condition physique et santé mentale.
Le 19 mars 2018

Portrait officiel du brigadier-général M.A.J. (Jennie) Carignan

Les dirigeants militaires doivent écouter pour promouvoir l’innovation : brigadier-général Jennie Carignan

Ottawa, en Ontario — Le chef d’état-major Opérations de l’Armée canadienne (AC), le brigadier-général M.A.J. (Jennie) Carignan, dit que les officiers supérieurs doivent toujours être ouverts aux idées des subordonnés pour s’assurer que l’organisation est aussi novatrice que possible.
Le 1 mars 2018

trois soldats parlant

Dans le cadre de conflits militaires, la compréhension des nuances culturelles permet de sauver des vies

Twentynine Palms, California — Le capitaine de corvette Chantal Desormeaux, conseillère en matière d’égalité entre les sexes (CES), a été déployée en Californie dans le cadre de l’exercice interarmées Large Scale 17. Son rôle était de déterminer les conséquences qu’entraînent les différents plans d’action sur les groupes distinctifs pendant les opérations militaires.
Le 28 septembre 2017

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

Bien que la formation du 34e Bataillon des services soit relativement récente (1972), les éléments à l'origine de sa formation ont, par contre, une histoire beaucoup plus longue. En effet, les différentes unités et corps de métiers de la région du Grand Montréal ont un riche passé qui remonte, pour certains cas, jusqu'à 1901.

En 1964, à la suite des recommandations de la Commission Suttie sur la réorganisation de la Milice, l'on décide de regrouper toutes les différentes unités de l'Intendance, des magasins militaires, des services médicaux, de la Prévôté et du Génie électrique et mécanique de la Milice montréalaise pour former deux bataillons des services distincts. Ainsi naît le 1er janvier 1965 le 1st Montreal Service Battalion, situé sur la rue Bélair à Montréal, et le 2nd Montreal Service Battalion au manège de la rue St-Grégoire, aussi à Montréal.

En 1972, le manque d'espace et les besoins opérationnels grandissants des deux unités les amènent à se fusionner et à déménager à St-Hubert, sur la rive sud de Montréal. La nouvelle unité s'appellera alors le Montreal Service Battalion. En 1975, l'unité adopte son nom actuel de 34e Bataillon des services et reçoit son drapeau lors d'une cérémonie à Valcartier. Il devient alors affilié au 5e Bataillon des services, de la Force régulière. En 1979, la ville de Montréal accorde le droit d'utiliser ses armoiries sur l'insigne de l'unité. En 1978, la compagnie médicale du bataillon des services devient autonome et déménage deux ans plus tard à Montréal.

Depuis le début de la décennie 90, le rôle et l'efficacité du Bataillon ne cessent de s'accroître. En effet, plusieurs de ses membres ont participé à l'Opération SALON lors de la crise d'Oka. Le bataillon se distingua notamment lors de la tempête de verglas de janvier 1998. En 2000, le 34e Bataillon des services recevait le Droit de cité de la ville de St-Hubert. Enfin, à ce jour, plus d'une centaine de ses membres ont participé à plusieurs missions de l'ONU et de l'OTAN.

Date de modification :