36e Régiment du génie de combat

Identification de l’unité

36e Régiment du génie de combat

UBIQUE
Partout
 

Réserve de l'Armée

36e Régiment du génie de combat, CP 99000 Stn Forces, Halifax, NS  B3K 5X5

Joignez notre équipe

N’hésitez pas à nous téléphoner pour obtenir plus d’information. Nous nous ferons un plaisir d’étudier votre Curriculum Vitae et de vous faire visiter notre unité.

Le recruteur de notre équipe

Nom : Bureau de recrutement Halifax
Sydney :  902-427-3085
Courriel : Hfx_Army_Recruiting@forces.gc.ca

Nom : Bureau de recrutement Sydney
Sydney :  902-563-7100, Ext. 7109
Courriel : Sydney_Recruiting@forces.gc.ca

Ou 

Téléphone : 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous. 

Entraînement

Nous nous entraînons de septembre à juin, le jeudi soir (de 19:00 h à 22 h) et une fin de semaine par mois.

De mai à août, des emplois d’été à temps plein sont offerts.

Métiers dans notre unité

Équipement

 Véhicules :

  • Chargeur frontal
  • Tombereau, 8 Tonnes
  • Bateau d'assaut

Armes :

  • ACROW Bridge
  • C4 Explosives

Voir la liste complète des armes et véhicules.

 

Qui nous sommes

Le 36e Régiment de génie de combat (36 RGC) fait partie de la Première réserve des Forces armées canadiennes. Le quartier général du régiment est situé à la BFC Shearwater.

La mission du 36 RGC consistent à mener des opérations de contre-mobilité et à contribuer à la mobilité, à la capacité de survie et à l’appui général du génie des Forces armées canadiennes. Il est appelé à mener des opérations de combat, à appuyer les Forces armées canadiennes en temps de guerre et de paix, à soutenir le développement national, à venir en aide aux autorités civiles et à appuyer les programmes d’aide internationaux.

 Les spécialistes du génie de combat interviennent partout où on a besoin d’eux. Leurs responsabilités englobent l’utilisation d’outils de démolition et de mines terrestres, ainsi que la conception, la construction et l’entretien d’ouvrages défensifs et de fortifications, de lignes de communications et de ponts. Ils disposent également d’équipement de purification d’eau, ils élaborent des cartes et d’autres produits de renseignement liés au génie. De plus, les membres du génie militaire sont des experts dans les domaines de la déception et de la dissimulation, ainsi que dans la conception et la mise au point de l’équipement nécessaire à l’exécution de ces opérations.

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant : Lieutenant-colonel D.R. McGuire, CD
  • Sergent-major : Adjudant-chef T.M. De Jong, CD

Contactez-nous

Halifax

36e Régiment du génie de combat Halifax
CP 5000 99000 Stn Forces
Halifax, NS
B3K 5X5

Téléphone : 902-427-3085
Courriel : hfx_army_recruiting@forces.gc.ca
   
  
Heures d'opération
lundi à vendredi: de 8 h à 16 h

Sydney

36e Régiment du génie de combat Sydney
11 rue Garrison
Victoria Park
Sydney, NS
B1P 7G9

Téléphone : 902-563-7100, Ext. 7110 ou Ext. 7109
Courriel : Sydney_Recruiting@forces.gc.ca

Nouvelles

Radar à moyenne portée (RMP)

Le radar à moyenne portée : un système portatif puissant qui s’ajoute à la boîte à outils de l’Armée canadienne

Ottawa (Ontario) — Les récentes opérations militaires menées dans des endroits comme l’Iraq et l’Afghanistan nous ont fait réaliser que les petites armes – même improvisées – sont à la fois difficiles à détecter et meurtrières.
Le 19 avril 2018

Le major-général Hetherington, accompagné du colonel honoraire de l’Armée canadienne Paul Hindo

« Respectons l’Arctique » : Major-général Simon Hetherington

Ottawa, en Ontario — Le major-général Simon Hetherington, commandant du Centre de doctrine et d’instruction de l’Armée canadienne (CDIAC), situé à Kingston (Ontario), avait l’intention de passer une fin de semaine éclair à Resolute Bay à la fin février 2018 en vue d’observer l’instruction dans l’Arctique qui s’y passait – mais « l’éclair » a presque été remplacé par un blizzard qui aurait prolongé son séjour.
Le 13 avril 2018

L’engin blindé du génie Leopard 2

Le nouvel engin blindé du génie Leopard 2 : une évolution naturelle

Edmonton (Alberta) — Dans le cadre du projet de l’Amélioration de la mobilité des forces (AMF), l’Armée canadienne (AC) a commencé à recevoir 18 nouveaux engins blindés du génie Leopard 2 (EBG Leo 2) à la fin de l’automne 2017, afin d’apporter un soutien crucial aux chars de combat principaux Leopard 2 de l’AC, aux véhicules blindés légers, véhicules de patrouille blindés tactiques et aux parcs futurs.
Le 12 avril 2018

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

Après la guerre des Boers, le gouvernement canadien s’est rendu compte que la défense du Canada exigeait plus qu’un simple bataillon d’infanterie et quelques batteries d’artillerie pour former la force de défense permanente. En 1903, le Corps du Génie royal canadien a été créé pour servir de base au corps de génie militaire permanent, tandis que la Milice créait le Corps du Génie canadien.

La Première Guerre mondiale

L’une des premières tâches des ingénieurs après la déclaration de guerre contre l’Allemagne en 1914 a consisté à aménager rapidement le lieu d’entraînement de Valcartier (Québec). Au plus fort des activités, 30 000 hommes y étaient stationnés avant le déploiement de la 1re Division du Canada en Angleterre.

Poursuivre la lecture : 36e Régiment du génie de combat

Date de modification :