4e Régiment d'artillerie (Appui général), ARC

Identification de l’unité

4e Régiment d'Artillerie antiaerienne, ARC

UBIQUE

« Partout »

QUO FAS ET GLORIA DUCUNT

« Là où mènent le devoir et la gloire »

Le rôle du Régiment a été redéfini à nouveau en 2005 lorsque le canon antiaérien bitube de 35 mm été retiré du service; la 128 BAAA a été déployée à Gagetown pour assurer la DAABA à l’aide des ADATS et la 119 BAAA à Moncton, NB, pour mettre sur pied des centres de coordination de l’espace aérien en vue des déploiements. Le Régiment est au cœur de la vague de transformation de l’artillerie alors qu’il s’apprête à retirer les ADATS du service et à faire l’acquisition de nouveau matériel qui lui permettra d’accomplir son rôle évolutif.

Le 4e Régiment d'Artillerie (Appui général) déployé des effectifs pour fournir un soutien à l’OP Podium durant les Jeux olympiques d’hiver de Vancouver en 2010, à l’OP Cadence lors des sommets du G8 et du G20, à l’OP Hestia en Haïti et à l’OP Crocodile en République démocratique du Congo; il continuera d’assurer un appui à la FO Afghanistan dans le cadre de l’OP Athena, en fournissant une force de CCEA et SUAV ainsi que des renforts individuels au CR-S.

Équipe de commandement

Commandant - Lieutenant-colonel Krista (K.L.A.) Bouckaert
Sergent-major - Adjudant-chef Jean-Claude Sénécal

Notre histoire

Le 4e Régiment d'Artillerie (Appui général), ARC a été créé le 27 novembre 1987 sous l’autorité du ministre de la Défense nationale. Le Régiment était alors basé à la BFC Lahr et à la BFC Baden en République fédérale d’Allemagne. À l’époque, il avait pour rôle d’assurer la défense antiaérienne à basse altitude de terrains d’aviation et de groupes brigades désignés au sein du Commandement des Forces canadiennes en Europe. Son organisation comptait un quartier général, trois batteries d’artillerie antiaérienne et un atelier de maintenance de deuxième ligne spécialisé. L’effectif autorisé du Régiment était de 620 militaires de tous grades.

La création de la 119e Batterie d’artillerie antiaérienne (BAAA) a été autorisée par le ministre de la Défense nationale le 29 juillet 1985. Son effectif et son matériel provenaient du démantèlement de la Batterie Y, 2 RCHA. La nouvelle batterie – composée de trois troupes de Blowpipe et d’un élément de commandement et de reconnaissance – avait pour mission d’assurer la défense antiaérienne à très basse altitude d’une force opérationnelle et du 5e Groupe-brigade du Canada (5 GBC).

Poursuivre la lecture : 4e Régiment d’artillerie (Appui général), ARC

Équipement

Pour des informations sur les véhicules et les armes utilisés par l'Armée canadienne, visitez notre page d'équipement.

Contactez-nous

4e Régiment d'Artillerie (Appui général), ARC
C.P 7000 Succ Forces
Oromocto, N-B E2V 4J5
Téléphone: (506) 422-2000 ext 7263

 

Date de modification :