The Nova Scotia Highlanders

Identification de l’unité

The Nova Scotia Highlanders (North) Badge

SIOL NA FEAR FEARAIL -- Race de vrais hommes

Emplacement

125 rue Willow
Truro, NS  B2N 4Z6

The Nova Scotia Highlanders

The Nova Scotia Highlanders

Joignez notre équipe

Vous cherchez du travail à temps plein ou à temps partiel? Nous embauchons et offrons d'excellentes perspectives de carrière. N'hésitez pas à appeler ou envoyer un courriel à notre recruteur qui se fera un plaisir de répondre à vos questions et de vous indiquer comment vous adresser à notre régiment.

Le recruteur de notre équipe

Nom : Sergent Jim Hunter
Téléphone : 902-899-6213
Courriel : james.hunter3@forces.gc.ca

Ou contactez

Téléphone: 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous. 

Entraînement

septembre à juin:

  • jeudi soir 19 h à 22 h
  • une fin de semaine par mois.

L'emploi d'été à plein temps est disponible de mai à août.

Métiers dans notre unité

Équipement

Armes :

Voir une liste des armes et véhicules de l'Armée canadienne.

Tâches de mission

Un certain nombre d’unités de la Réserve de l’Armée se sont vu attribuer des tâches de mission précises. Les militaires au sein de ces unités sont formés pour avoir les capacités spécifiques voulues et être prêts à être pleinement intégrés, en tant qu’entité constituée, aux unités de la Force régulière auxquelles ils viennent en renfort.

Les tâches de mission de notre unité sont les suivantes : Appui-feu direct – Un peloton de 39 militaires, formés à l’emploi de divers systèmes d’armes d’infanterie lourde pour fournir à un groupement tactique en manœuvre un appui‑feu direct tactique.

Qui Nous Sommes

The Nova Scotia Highlanders forment une unité de la Première réserve de l’Armée installée dans le nord de la Nouvelle­‑Écosse. Sa tâche consiste à instruire des soldats compétents afin de contribuer au succès des opérations militaires, au pays et à l’étranger.

 Installés à Truro (Nouvelle‑­Écosse), et comptant des compagnies à Springhill et à Pictou, les Nova Scotia Highlanders forment une unité d’infanterie légère de la Réserve des Forces armées canadiennes. L’histoire du régiment remonte à 1871, et celui-ci a perpétué la tradition du citoyen-soldat durant deux Guerres mondiales et de nombreuses opérations expéditionnaires et nationales, et plus récemment, lors d’opérations des Forces armées canadiennes en Afghanistan. Aujourd’hui, les Highlanders sont une composante bien équipée et bien entrainée de la Force de réserve, contribuant ainsi à la capacité d’infanterie légère des Forces armées canadiennes.

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant : Lieutenant-colonel C.A. Todd, CD
  • Sergent-major Régimentaire : Adjudant-chef A.J. Hostler, CD

Communiquez avec nous

The Nova Scotia Highlanders
125 rue Willow
Truro, NS  B2N 4Z6

Téléphone : 902-899-6213
Courriel :  james.hunter3@forces.gc.ca

Nouvelles

Le Lcol Taylor, en compagnie d’équipes COCIM et OPSPSY de la Cie Charles et d’interprètes.

Formée pour diriger

Antigonish (Nouvelle-Écosse) — Le lieutenant-colonel Eleanor Taylor n’a jamais prévu devenir pionnière. Ce qu’elle voulait, comme élève de la onzième année en 1994, était de trouver une carrière intéressante. Lorsqu’elle est tombée par hasard sur une brochure du Collège militaire royal dans le bureau de son conseiller en orientation au secondaire, elle a entamé son parcours pour devenir pionnière au sein de l’Armée canadienne (AC).
Le 12 mars 2020

Marjorie Whitcomb (née Horsnell)

Célébration du service d’une infirmière militaire

Saint John (Nouveau-Brunswick) — La Journée internationale des femmes est l’occasion de mettre en lumière les contributions de nombreuses Canadiennes qui ont servi leur pays, comme Marjorie Whitcomb (née Horsnell). Poussée par son goût de l’aventure, Marjorie s’est enrôlée dans le Corps de santé royal de l’Armée canadienne à titre d’infirmière militaire en 1949, à l’âge de 23 ans.
Le 9 mars 2020

Portrait du bombardier Jenny Wildman

Une militaire de Petawawa figure dans une exposition à Vimy

Oromocto, Nouveau-Brunswick — Lorsqu’on a demandé au caporal Geneviève Lapointe, une technicienne en imagerie de l’Armée canadienne, de photographier 40 nouveaux diplômés d’un cours d’artillerie en juillet dernier, on s’attendait uniquement à obtenir une photo de groupe.
Le 25 février 2020

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

En novembre 1954, deux éminentes unités de la Milice, les Pictou Highlanders et les North Nova Scotia Highlanders, ont été fusionnées sous le nom de 1er Bataillon, The Nova Scotia Highlanders. De ce fait, l’histoire militaire de l’unité prend racine dans le passé et dans des traditions glorieuses remontant à plus de deux cents ans.

L’histoire des Pictou Highlanders remonte à deux cents ans environ. L’unité est fière d’avoir participé à la bataille des Plaines d’Abraham en 1759 en tant que The Seaforth Highlanders. Plus récemment, en 1871, le 78e Colchester, Hants et Pictou Highlanders ont été cités dans la Gazette. En 1910, le bataillon a été reconnu et rebaptisé le 78e Pictou Highlanders Regiment. Les membres de ce régiment ont formé le noyau du 17e Bataillon des Forces expéditionnaires du Canada durant la Première Guerre mondiale. En 1920, le bataillon a été reconnu à nouveau sous l’appellation Pictou Highlanders. En 1939, les Pictou Highlanders ont été mobilisés et durant les premiers jours de la Seconde Guerre mondiale, ils ont recruté des soldats et fourni des compagnies à d’autres unités – le West Nova Scotia Regiment a reçu une compagnie en 1939 et les North Nova Scotia Highlanders, en 1940. Une autre conscription a servi à renforcer l’effectif du Corps royal de l’intendance de l’Armée canadienne, puis de l’Artillerie royale du Canada. Les membres de cette unité ont par la suite été inscrits au registre des conscrits du Canada. Durant la Seconde Guerre mondiale, un 2e Bataillon de la Milice a été constitué pour servir de renfort aux bataillons outre-mer.

L’histoire des North Nova Scotia Highlanders remonte à la mise sur pied du Cumberland Provisional Battalion of Infantry en 1871. Au cours de ses premières années d’existence, le bataillon a été modifié à quelques reprises et ce n’est qu’en 1885 que l’unité a reçu le nom de 93e Bataillon Cumberland, celui qu’elle portait quand elle a été intégrée aux Forces expéditionnaires du Canada pendant la Première Guerre mondiale. En 1920, les unités de la Milice de Nouvelle­ Écosse ont été réorganisées. À cette époque, les unités visées étaient le régiment Cumberland et les régiments Colchester et Hants. Les Cumberland Highlanders ont donné naissance aux 93e et 193e régiments et les régiments de Colchester et Hants ont donné naissance au 25e régiment « combattant » et aux 70e et 76e régiments de Colchester et Hants.

Poursuivre le lecture : The Nova Scotia Highlanders

Date de modification :