The Argyll and Sutherland Highlanders of Canada (Princess Louise’s)

Identification de l'unité

Insigne du Argyll and Sutherland Highlanders of Canada

ALBAINN GU-BRATH

"Vive l'Écosse"

Emplacement

200, rue James Nord
Hamilton, ON  L8R 2L1

Reserve de l'Armée

Graphique : Joanna Gajdicar

Joignez notre équipe

Vous cherchez du travail à temps plein ou à temps partiel? Nous embauchons et offrons d'excellentes perspectives de carrière. N'hésitez pas à appeler ou envoyer un courriel à notre recruteur qui se fera un plaisir de répondre à vos questions et de vous indiquer comment vous adresser à notre régiment.

Le recruteur de notre équipe

Nom: Hamilton Reserve Recruiting Garrison
Téléphone : 905-792-4000, Ext. 4168
Courriel : DND.HAM.B31.PResRecruiting-RecrutementPres.MDN@forces.gc.ca

Ou contactez

Téléphone : 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous.

Entraînement

septembre à juin:

  • mercredi soir
  • 19 h à 22 h
  • une fin de semaine par mois.

L'emploi d'été à plein temps est disponible de mai à août.

Qui nous sommes

The Argyll and Sutherland Highlanders of Canada (Princess Louise’s) est une unité du 31e Groupe-brigade du Canada, un élément unique des Forces canadiennes, dont le mandat consiste à augmenter les effectifs des Forces canadiennes en leur fournissant des soldats d’infanterie légère qualifiés.

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

Commandant : Lieutenant-colonel Peter St Denis, CD
Sergent-major : Adjudant-chef Grant Lawson, CD

Contactez-nous

The Argyll and Sutherland Highlanders of Canada (P. L.)
200, rue James Nord
Hamilton, ON  L8R 2L1

Téléphone : 905-­972-­4000, Ext. 4168
Courriel : Aaron.Pidzamecky@forces.gc.ca

Nouvelles

De nouveaux membres des Queen’s Own Rifles of Canada, un régiment de la Réserve de l’Armée basé à Toronto, reçoivent des Pièces du Souvenir pour marquer le Jour du Souvenir.

Les pièces des Queen’s Own Rifles, un « devoir sacré » envers leurs morts au combat

Toronto (Ontario) — Une tradition vieille de 20 ans, qui permet d’honorer les militaires du Régiment morts au combat depuis 160 ans avec des Pièces du Souvenir, est encore en vigueur chez les Queen’s Own Rifles of Canada (QOR).
Le 26 novembre 2019

Le sergent Harrison Meyer de la C Company (Medevac), 1-108th Assault Helicopter Battalion de l’armée américaine, explique comment charger et décharger un hélicoptère Blackhawk avec du personnel médical des Forces armées canadiennes dans le cadre de l’opération IMPACT au Koweït

La campagne d’Italie, un lien pour des soldats au Koweït

Base aérienne Ali Al Salem, Koweït — Des soldats italiens et canadiens travaillant ensemble au Koweït ont formé une amitié durable en partie grâce à un volet peu connu de l’histoire de la Deuxième Guerre mondiale.
Le 20 novembre 2019

Le sergent Marnie Musson, technicienne médicale avec la Force opérationnelle interarmées Ukraine, encadre l’instruction sur le secourisme en situation de combat au Centre international de sécurité et de maintien de la paix à Starychi, en Ukraine

Une chercheuse canadienne se penche sur la perspective des genres dans le cadre du maintien de la paix

Toronto (Ontario) — Au moment où les Nations Unies et d’autres organisations militaires partout dans le monde cherchent à augmenter la représentation des femmes dans les opérations de maintien de la paix, une chercheuse canadienne se penche sur cette question peu étudiée, afin de mieux en comprendre les répercussions potentielles.
Le 19 novembre 2019

Voir d'autres nouvelles

Notre Histoire

À la fin de sa longue vie, un des membres les plus distingués du Régiment se remémorait les années passées au sein de The Argyll and Sutherland Highlanders of Canada (Princess Louise’s) (A & SH of C) et tout le reste semblait de moins en moins important. Quelques années plus tôt, Claude Bissell, longtemps président de l’Université de Toronto et chercheur éminent, décrivait le régiment comme un modèle de mémoire collective et un regroupement d’êtres humains. À son avis, « les régiments d’infanterie invitent à ce type de réflexion; un régiment d’infanterie est avant tout composé d’êtres humains [...] Il existe des liens particuliers qui unissent des êtres humains dans un régiment d’infanterie. Les gens ont tendance à douter de l’autorité supérieure, des membres des échelons supérieurs qui remplissent de la paperasse et transmettent des directives incompréhensibles. Le régiment d’infanterie est la pièce maîtresse du combat; il représente également le travailleur amer qui possède une volonté de fer marquée par le cynisme et l’orgueil. »

Lire la suite de notre histoire.

Date de modification :