Le Centre de la doctrine et de l’instruction de l’Armée canadienne

 

Notre Mission

Contribuer au développement intellectuel relié à la guerre terrestre et diriger l’instruction sur les opérations terrestres pour l’Armée  et les Forces armées canadiennes

Commandant

Commandant

Major-général J.M. Lanthier

Sergent Major

Sergent Major Adjudant-chef  D.C. Tofts

Adjudant-chef D.C. Tofts

Unités

Le Centre de la doctrine et de l’instruction de l’Armée canadienne comprend différentes unités qui sont toutes situées à Kingston, en Ontario :

 

Le Centre de la doctrine et de l’instruction de l’Armée canadienne  comprend également le Centre d’instruction au combat (CIC), une formation qui a des unités au sein du Groupe de soutien de la 5e Division du Canada à Gagetown (Nouveau-Brunswick), la 8e Escadre Trenton, en Ontario, et le Centre canadien d’entraînement aux manœuvres (CCEM) à Wainwright, en Alberta.

Liens conexes

Journal de l'Armée Canadienne

Emplois dans la Réserve

Quartier général du Centre de la doctrine et de l’instruction de l’Armée canadienne

Le Quartier général du Centre de la doctrine et de l’instruction de l’Armée canadienne fournit le soutien d’état-major stratégique au commandant de l’Armée canadienne et le soutien d’état-major aux commandants de formations. L’état-major stratégique comprend la Direction de la doctrine de l'Armée, la Direction de l'instruction de l'Armée, le Centre des leçons retenues de l'Armée, la Direction - Environnements synthétiques de l'Armée et le Bureau de numérisation de l'Armée Kingston. Même si elles sont en garnison à Kingston, ces organisations sont des membres à part entière du Quartier général de l’Armée canadienne, situé à Ottawa. La formation exerce la plupart des fonctions d’état-major qui incombent normalement aux quartiers généraux. Elle dispose de ses propres effectifs et son organisation comporte les branches des opérations, de la logistique, des communications, des finances et des affaires publiques.

Centre de formation pour le soutien de la paix (CFSP)

Le Centre de formation pour le soutien de a paix est le centre d’excellence des Forces armées canadiennes (FAC) en matière d’instruction sur les opérations de soutien de la paix (OSP). En garnison à Kingston, le Centre de formation pour le soutien de a paix donne sur place chaque année l’instruction à plus de 1000 militaires et membres du personnel du gouvernement du Canada préalablement à leur déploiement dans le cadre d’opérations. Chaque année, des instructeurs du Centre de formation pour le soutien de a paix sont également détachés pour donner, ailleurs qu’à Kingston, de l’instruction axée sur la mission à des milliers de membres de contingents et de forces opérationnelles des Forces armées canadiennes. Au fil des ans, le Centre de formation pour le soutien de a paix est également devenu le centre d’excellence de l’Armée canadienne en matière d’opérations d’information (info ops) et offre l’instruction élémentaire aux militaires désignés des Forces armées canadiennes qui participent aux activités de coopération civilo-militaires (COCIM) et des opérations psychologiques (OPSPSY).

Collège de commandement et d’état‑major de l'Armée canadienne (CCEMAC)

Le Collège de commandement et d’état‑major de l'Armée canadienne  est chargé de développer chez les officiers de l’Armée la capacité de remplir en temps de guerre des fonctions de commandement et d’état-major. Parmi les cours actuellement offerts par le Collège ou sous ses auspices, notons le cours sur les opérations de l’Armée (COA), le cours sur les opérations de l’Armée de la Première réserve, et le cours de commandant d’unité.

Centre de formation des Forces armées canadiennes dans l’Arctique (CFFACA)

Le Centre de formation des Forces armées canadiennes dans l'Arctique est situé dans un bâtiment appartenant à Ressources naturelles Canada à Resolute Bay (Nunavut). Les Forces armées canadiennes y mènent l’instruction collective et individuelle visant à confirmer que leur personnel est capable d’effectuer les tâches assignées dans un environnement arctique exigeant. 

Centre canadien d’entraînement aux manœuvres (CCEM)

Le Centre canadien d'entraînement aux manoeuvres est un centre d’entraînement national qui élabore et mène l’entraînement touchant les opérations dans l’ensemble du spectre, et ce, dans un environnement opérationnel contemporain. Le Centre canadien d'entraînement aux manoeuvres  dispose de la technologie de simulation d’effets des armes, d’une infrastructure urbaine construite spécialement pour l’entraînement, de la présence de joueurs représentant des civils et des forces d’opposition (OPFOR) permanentes qui permettent aux membres de la chaîne de commandement de confirmer la capacité de l’Armée canadienne de mener des opérations nationales et internationales. Grâce au cadre d’instructeurs observateurs/contrôleurs, le Centre canadien d'entraînement aux manoeuvres  fait en sorte que commandants et soldats peuvent tirer le maximum de l’entraînement qui y est offert. Faute de déploiement réel, le Centre canadien d'entraînement aux manoeuvres  reproduit de façon très réaliste et dynamique des situations opérationnelles possibles, allant jusqu’à la simulation de combats à double action.

Centre d’instruction au combat (CIC)

Le Centre d'instruction au combat est le centre d’excellence de l’instruction individuelle de l’Armée. Le Centre comprend l’Unité d'essais et d'évaluations de l’Armée canadienne, l’École d’artillerie, l’École d’infanterie, l’École de la tactique et l’École de l’arme blindée. Le Centre d'instruction supérieure en guerre terrestre des Forces canadiennes (CISGTFC) fait également partie du Centre d'instruction au combat. Le Centre d'instruction supérieure en guerre terrestre des Forces canadiennes est en garnison à la 8e Escadre, à Trenton (Ont.) et donne les cours liés au parachutisme, les cours de livraison par des moyens aériens, les cours avancés de guerre en hiver, d’opérations en montagne, de rappel, d’éclaireur-patrouilleur et tous les cours de qualification des arrimeurs de parachutes.L’École du génie électrique et mécanique des Forces canadiennes à la Base des Forces canadiennes Borden; l’École de l'électronique et des communications des Forces canadiennes à la Base des Forces canadiennes Kingston; et l'École du génie militaire des Forces canadiennes du Groupe de soutien de la 5e Division du Canada à Gagetown font également partie du Centre d'instruction au combat .

Conclusion

L’instruction est le processus en vertu duquel soldats et matériels sont moulés avec le temps en des unités et des formations prêtes au combat. Un tel processus exige un Centre d’instruction de l’Armée efficace et efficient qui fait en sorte que tous les éléments de la force atteignent le potentiel de combat et le niveau de préparation nécessaire.

Voilà la raison d’être du Centre de la doctrine et de l’instruction de l’Armée canadienne .

 

Date de modification :