Préparation pour la fête de Pourim : L’aumônier Ryan et le rabbin Danzinger font équipe pour la fête juive

Article / Le 21 mars 2017

Remarque : pour visionner les photos additionnelles, veuillez cliquer sur la photo dans la galerie d'images.

By capitaine Jonathan Link, affaires publiques de 4e Division du Canada

Toronto (Ontario) – Après réception des dons à distribuer aux soldats en Ontario, les aumôniers de la 4e Division du Canada, le capitaine Lazer Danzinger et le lieutenant-colonel Christopher Ryan, ont décidé de partager la charge de travail. La semaine dernière, ils ont passé un après-midi à rassembler la nourriture et les cadeaux destinés aux soldats, aux fonctionnaires et aux anciens combattants juifs, dans le cadre de la fête de Pourim, célébrée le dimanche 12 mars 2017.

La fête de Pourim commémore le salut du peuple juif en ancienne Perse. Il y a plus de 2 300 ans, Aman, un conseiller pernicieux, mais très influent du roi de Perse a tenté d’annihiler le peuple juif. Grâce à l’intervention de Mordechai et de sa courageuse nièce, épouse du roi, le peuple juif a été miraculeusement sauvé.

Dans les temps modernes, la fête de Pourim est commémorée par la présentation de lectures, l’offre de nourriture aux personnes dans le besoin et aux amis, et par l’organisation d’un festin.

Pendant le festin commémoratif du salut divin, on sert généralement des boissons alcoolisées. Selon la tradition, les participants sont invités à boire jusqu’à ce qu’on ne soit plus capable de discerner s’ils disent : Maudit soit Aman ou Béni soit Aman.

Le rabbin Danzinger, le premier aumônier juif de la force régulière des Forces armées canadiennes depuis la Deuxième Guerre mondiale, offre une explication plus profonde que celle de l’objectif : « Notre célébration devrait nous amener à une sensibilisation de l’importance de ne pas simplement reconnaître et neutraliser les influences négatives dans nos vies, mais de transformer ces influences pour les rendre positives et ainsi favoriser notre croissance spirituelle ».

Vraisemblablement, la compréhension de cet objectif spirituel annule tout besoin de s’enivrer, alors aucun alcool n’a été mis dans les paquets de nourriture et de bruiteurs qui seront envoyés par la Division. Les cadeaux sont appréciés par la plupart, mais le rabbin Danzinger est particulièrement reconnaissant pour le soutien incroyable qu’il a reçu du service de l’aumônerie et de sa chaîne de commandement au cours de ces initiatives.

Date de modification :