Un Canadien de première génération est fier de représenter le drapeau canadien

Article / Le 16 mai 2018 / Numéro de projet : 18-0164

Par le caporal Natasha Tersigni, Affaires publiques du 38e Groupe-brigade du Canada

Remarque : pour visionner les photos additionnelles, veuillez cliquer sur la photo dans la galerie d'images.

Thunder Bay (Ontario) — Pour le sergent John Ta, réserviste de l’Armée de Thunder Bay, le port de la feuille d’érable sur son bras gauche est un rappel de la liberté et des privilèges dont il jouit quotidiennement au Canada.

Être membre des Forces armées canadiennes et sergent de la troupe des transmissions au sein du 38e Régiment des transmissions, à Thunder Bay, n’aurait pas été possible sans le pénible trajet de sa mère, Suot Tran, qui a été en mesure de fuir le régime communiste du Vietnam.

Vers la fin des années 1970, Mme Tran figurait parmi les centaines de milliers de Vietnamiens qui ont fui les conditions de vie difficiles et la détérioration de la situation des droits de la personne qui caractérisaient le pays à la suite de la guerre du Vietnam et la chute de Saigon. Afin de se libérer de cette vie, de nombreux réfugiés vietnamiens ont monté à bord d’embarcations de fortune et ont pris la mer.

« Ma mère et ma sœur faisaient partie des réfugiés vietnamiens que les médias nommaient réfugiés de la mer. Elles ont fui le pays à bord de ces embarcations », a expliqué le Sgt Ta.

Les réfugiés de la mer ont été en mesure de se rendre à des pays en Asie du Sud‑Est, notamment la colonie britannique de Hong Kong, l’Indonésie, la Malaisie, les Philippines, Singapour et la Thaïlande. Depuis des camps de réfugiés dans ces pays, la plupart des ressortissants vietnamiens ont été réinstallés dans d’autres pays, dont la majorité a immigré aux États-Unis, en Australie, au Canada, en France, en Allemagne et au Royaume-Uni.

Mme Tran et sa fille ont été accueillies par le Canada et se sont installées à Thunder Bay, en Ontario, où le Sgt Ta est né et a grandi.

Durant ses études secondaires, le Sgt Ta a décidé qu’il voulait se joindre à l’unité locale de la Réserve de l’Armée lorsqu’il a découvert le programme travail‑études. Malgré ses propres expériences avec le régime militaire au Vietnam, Mme Tran a appuyé sa décision.

« Elle a fortement appuyé mon enrôlement », a affirmé le Sgt Ta.

« Je voulais essayer quelque chose de différent. J’étais une personne plutôt habile avec les technologies, donc j’ai passé la plupart de mon temps au secondaire à étudier ces sujets et domaines. Le groupe professionnel des transmissions me convenait bien. »

Au cours de sa carrière de neuf ans, le Sgt Ta, qui en est au dernier semestre de son programme en informatique à l’Université Lakehead, a participé à d’innombrables cours, affectations et exercices.

En 2011, il a vécu une expérience très enrichissante lorsqu’il a participé à un déploiement de deux mois, dans le cadre de l’opération LUSTRE, soit l’opération des Forces canadiennes visant à aider la province du Manitoba à limiter les dégâts causés par les inondations.

L’occasion d’aider la population canadienne et de redonner à son pays est l’aspect de son travail comme réserviste de l’Armée qui lui apporte la plus grande satisfaction.

« Je suis très heureux d’être au Canada et d’être citoyen canadien. Je suis très fier de faire partie des Forces armées canadiennes et de soutenir l’éthique et les valeurs du pays. »

Pour commenter cet article, rendez-vous dans la section Articles de la page Facebook de l’Armée canadienne

 

Vous cherchez une superbe carrière à temps plein? Les Forces armées canadiennes embauchent. Voyez les occasions d’emploi ici : https://www.canada.ca/fr/ministere-defense-nationale/campagnes/emplois-en-demande.html.ca/en/department-national-defence/campaigns/in-demand-jobs.html

Et souvenez-vous, vous pouvez aussi occuper un emploi à temps partiel : un soir par semaine et une fin de semaine par mois au sein de la Réserve de l’Armée canadienne.

Pour vous joindre à la Réserve de l’Armée, commencez par vous rendre au manège militaire local de votre collectivité ou région. Si vous cherchez un métier en particulier, vous devez vous joindre à une unité qui offre ce type d’emploi.

Parcourez cette liste d’unités de la Réserve pour en trouver une près de vous : http://www.army.forces.gc.ca/fr/reserve/index.page#unit

Date de modification :