Commémoration de l’inauguration de l’édifice du Centre du Parlement un siècle plus tard

Article / Le 27 juillet 2017 / Numéro de projet : 17-0016

Par Lynn Capuano, Affaires publiques de l’Armée

Remarque : pour visionner les photos additionnelles, veuillez cliquer sur la photo dans la galerie d'images.

Ottawa (Ontario) — Le 14 juillet 2017, l’édifice central de la politique canadienne a été solennellement réinauguré en hommage aux Pères de la Confédération ainsi qu’aux membres des Forces armées canadiennes qui ont servi ou qui sont tombés au combat durant la Première Guerre mondiale.

La cérémonie était axée sur la colonne centrale dans la rotonde de l’édifice du Centre du Parlement.

La rotonde, également appelée le Hall de la Confédération, relie les deux noyaux de la démocratie parlementaire fédérale : la Chambre des communes et le Sénat. Avec ses hautes voûtes, ses sculptures détaillées et ses armoiries de toutes les provinces et tous les territoires du pays, elle accueille les visiteurs au cœur de la politique canadienne.

Au centre de cette salle circulaire se trouve une magnifique colonne. Une boussole marine et du marbre aux motifs tourbillonnants, symbolisant des vagues, entourent la base de la colonne, ce qui représente l’importance de l’eau dans le développement du Canada.

Le premier ministre Justin Trudeau, des parlementaires et des membres de la population étaient présents à la cérémonie de réinauguration. Celle-ci était présidée par l’honorable George J. Furey, président du Sénat, et l’honorable Geoff Regan, président de la Chambre des communes.

La première inauguration a été célébrée en 1917 par le premier ministre de l’époque, Sir Robert Borden,  alors que la construction de l’édifice du Centre était sur le point d’être achevée. Dans son discours, il avait déclaré que le nouveau bâtiment symboliserait « les splendides réalisations antérieures et l’espoir en un avenir encore meilleur ».

En 2017, les édifices du Parlement ont été restaurés pour les générations à venir. Cette restauration, qui a fait l’objet d’une commémoration, s’inscrit également dans le cadre du 150e anniversaire de la Confédération.

« Il y a cent ans, alors que la Première Guerre mondiale continuait de faire rage, nos prédécesseurs sont venus dans cet endroit inachevé pour graver dans le marbre leurs espoirs d’un avenir pacifique », explique l’honorable Regan. « Nous sommes ici, un siècle plus tard, pour rendre hommage à ceux qui ont construit cet édifice et pour affirmer notre engagement à créer, à notre tour, un avenir meilleur. »

« La reconstruction du nouvel édifice du Centre, en pleine période de guerre, illustre bien la résilience du Canada.  Dans toute sa splendeur, l'édifice du Parlement d’aujourd’hui continue d'honorer non seulement les Pères de la Confédération qui ont créé ce pays, mais aussi les hommes et les femmes qui ont combattu sur terre, mer et air, »  explique l’honorable Furey.

« Au cœur de la Tour de la Paix se trouve la Chapelle du Souvenir, un lieu solennel qui nous rappelle le coût de la liberté et qui commémore les braves Canadiens qui ont sacrifié leur vie pour notre nation.  Souvenons-nous à jamais des événements remarquables qui ont façonné notre pays, et des personnes extraordinaires qui les ont rendus possibles, »  explique l’honorable Furey.

Pour commenter cet article, rendez-vous dans la section Articles de la page Facebook de l’Armée canadienne

Date de modification :