Le 1 GBMC acquière des aptitudes de combat lors de l’Ex IRON RAM

Article / Le 16 novembre 2017 / Numéro de projet : 17-0340

Par les Affaires publiques du 1 GBMC

Remarque : pour visionner les photos additionnelles, veuillez cliquer sur la photo dans la galerie d'images.

Wainwright, Alberta  — La plupart des membres du 1er Groupe-brigade mécanisé du Canada (1 GBMC) se sont rendus dans le secteur d’entraînement de Wainwright à la mi-octobre pour participer à l’exercice IRON RAM (Ex IRON RAM). Près de 2000 membres des Forces armées canadiennes (FAC) ont représenté chaque unité du 1 GBMC, ainsi que la 1re Ambulance de campagne et le 408e Escadron tactique d’hélicoptères, ce qui fait de l’Ex IRON RAM le plus important exercice du 1 GBMC en 2017.

L’Ex IRON RAM permet de réapprendre à vivre et à travailler sur le plan tactique, et il prépare le 1 GBMC à combattre un ennemi de force presque égale en mettant à l’épreuve le commandement et le contrôle, la mobilité, le maintien en puissance et la surviabilité.

« Les militaires de l’Armée canadienne doivent pouvoir anticiper, s’adapter et agir dans les environnements de combat complexes », a déclaré le colonel William Fletcher, commandant, 1 GBMC. « L’exercice IRON RAM veille à ce que nos troupes et nos leaders sont prêts à faire précisément cela lorsqu’ils sont appelés à participer à des opérations au pays et à l’étranger. »

Les unités ont des champs de tir fictifs et réels de plus en plus complexes pour accroître les compétences interarmes par l’intermédiaire de la phase 1 de l’exercice, ce qui a donné lieu à des attaques de l’équipe de combat en préparation pour la phase 2 de l’exercice.

 Alors que l’Ex IRON RAM passe à sa deuxième phase, le 1 GBMC appuie le Centre d’instruction au combat (CIC) relativement à la prestation de quatre cours d’instruction individuelle de niveau national qui seront menés de manière collective. Cette phase, qui préparera les futurs leaders de l’Armée canadienne à mener des opérations dans l’ensemble du spectre des opérations, réunira quelque 120 stagiaires d’unités partout au Canada et 80 membres du personnel du CIC, basé à la Base de soutien de la 5e Division du Canada.

Pour commenter cet article, rendez-vous dans la section Articles de la page Facebook de l’Armée canadienne

Date de modification :