ARCHIVÉE - Le colonel honoraire Goldring se dit « fier et privilégié » de la prolongation de sa nomination

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Article / Le 30 janvier 2014 / Numéro de projet : 13-0170

Toronto (Ontario) — La nomination du premier colonel honoraire de l’Armée canadienne est prolongée jusqu’au 18 octobre 2016.

 « Je suis privilégié d’être le colonel honoraire d’une Armée canadienne dont la devise est “Forts. Fiers. Prêts.” » , a déclaré le colonel honoraire Blake Goldring.  « Je suis persuadé que l’Armée canadienne saura relever avec brio les défis qui se présenteront. Elle se distingue par son excellence, que ce soit en contribuant à redonner un sentiment de sécurité dans un endroit comme l’Afghanistan ou en favorisant un retour à la normale aux Philippines.»  

Le colonel honoraire Goldring est le fondateur de la Canada Company, un organisme de bienfaisance non partisan qui jette un pont entre les dirigeants du milieu des affaires et de la communauté et les militaires canadiens. Grâce à ses activités caritatives et à son soutien loyal et énergique envers l’Armée, il a été nommé le premier colonel honoraire de l’Armée canadienne en mars 2011.

Le colonel honoraire a eu la chance de voir les soldats en action durant leur entraînement sur l’utilisation de divers outils, notamment le système de purification d’eau par osmose inverse (SPEOI). Il est impressionné par l’état de préparation des soldats canadiens et cite notamment l’exemple de la participation de l’Armée à la récente mission humanitaire de l’Équipe d’intervention en cas de catastrophe (EICC) aux Philippines.

« Il est merveilleux de voir nos soldats se pratiquer et acquérir de l’expertise en utilisant ces outils et en mettant en pratique ces aptitudes en campagne. On parle ici de 30 000 litres d’eau par jour – de l’eau pure – ce qui tout à fait incroyable. » 

Autre chose incroyable, fait‑il remarquer, les contributions des soldats canadiens au rétablissement et au maintien de la paix en Afghanistan et l’instruction des Forces de sécurité nationale afghanes.

« Je crois que nous avons réussi à mettre sur pied une force de sécurité nationale afghane fiable et apte. Nos soldats peuvent avoir l’assurance qu’ils font une différence en Afghanistan; ils ont contribué à établir une fondation solide à partir de laquelle ils peuvent bâtir un avenir sûr. » 

Les colonels honoraires jouent un rôle essentiel pour la promotion de l’esprit de corps au sein de leurs communautés. De par leur présence et leur titre, ils gagnent des appuis à l’égard de leur unité en leur servant de représentant public. Le colonel honoraire est également perçu comme le gardien des traditions et de l’histoire, assurant la promotion de l’identité et de l’éthos de l’Armée. En outre, il agit à titre de conseiller du commandant sur divers sujets.

Le colonel honoraire Goldring affirme qu’il a très hâte de poursuivre sa nomination et il est reconnaissant des expériences qu’il a vécues jusqu’à présent.

« Le temps que j’ai passé avec les troupes m’a démontré une facette plus profonde et plus vaste du grand professionnalisme de nos hommes et de nos femmes, et de l’engagement qu’eux et leur famille prennent pour servir notre belle nation. Je suis inspiré chaque jour par leur dévouement et c’est un grand plaisir pour moi de continuer à servir en tant que colonel honoraire de l’Armée canadienne.» 

Par Samantha Bayard, affaires publiques de l’Armée

Date de modification :