ARCHIVÉE - Le Groupe consultatif des Autochtones de la Défense célèbre 20 ans de réussite

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Galerie d'images

Article / Le 15 juin 2015 / Numéro de projet : 15-0038

Ottawa (Ontario) — Cette année, le Groupe consultatif des Autochtones de la Défense (GCAD) célèbre son 20e anniversaire et une longue tradition de réussite. Le GCAD conseille le Champion de la cause des Autochtones de la Défense à propos des enjeux importants et des tendances qui affectent le rôle et la qualité de vie des Autochtones qui servent le ministère de la Défense nationale (MDN)/les Forces armées canadiennes (FAC).

Une célébration aura lieu le 17 juin à Ottawa pour célébrer cet anniversaire. Des membres du GCAD, actuels et anciens, bon nombre de leurs partisans au sein du MDN/des FAC, ainsi que des marins, soldats, aviateurs et membres civils de l’Équipe de la Défense y participeront.

Le lieutenant-général Marquis Hainse, commandant de l'Armée canadienne, est le Champion actuel de la cause des Autochtones de la Défense.

« Je suis fier d’être le Champion et je suis ravi de féliciter le GCAD à l’occasion de son 20e anniversaire, » a déclaré le Lgén Hainse. « Les traditions et les valeurs des Autochtones canadiens contribuent grandement à l’histoire et à la diversité culturelle de notre pays, ainsi qu’aux FAC. Le GCAD donne des conseils pertinents à la haute direction afin de promouvoir et créer un milieu de travail juste, équitable et inclusif pour tous les membres de l’Équipe de la Défense. »

Le mandat des membres du GCAD est d’appuyer la chaîne de commandement pour accroître la sensibilisation aux questions autochtones, et aux problèmes de recrutement et de conservation du personnel.

Le Groupe fournit également un forum pour les Autochtones où ils peuvent se réunir et s’appuyer les uns les autres dans l’exercice de leur unique identité culturelle, spirituelle et traditionnelle au sein du MDN et des FAC.

De manière tout aussi importante, le Groupe fournit des conseils essentiels aux dirigeants de l’Équipe de la Défense afin d’identifier les problèmes systémiques actuels et déterminer leur effet sur les politiques et initiatives futures sur les Autochtones au sein du MDN et des FAC.

Tous les membres du MDN et des FAC, sans égard à leur origine ethnique, peuvent se joindre au GCAD.

Au cours des vingt dernières années, le GCAD a influencé la création d’un bon nombre d’initiatives, de directives et de programmes valables.

Par exemple, le GCAD a influencé le changement des règlements sur la tenue qui permet aux membres autochtones d’être coiffés de façon traditionnelle. Il a également aidé à favoriser l’acceptation envers certains autres aspects de la culture autochtone et de la vie de famille élargie au sein des collectivités du MDN et des FAC.

De plus, il a jeté les bases pour toutes sortes de programmes pour les Autochtones qui peuvent leur fournir de l’expérience sur différents aspects de la vie au sein du MDN et des FAC.

Ils comprennent les Programmes d’été destinés aux jeunes autochtones :

  • Raven - un programme axé sur la Marine à Esquimalt (Colombie-Britannique);
  • Bold Eagle - un programme axé sur l’Armée desservant l’Ouest canadien et le Nord-Ouest de l’Ontario;
  • Black Bear - un programme axé sur l’Armée desservant les participants de l’Est du Canada.

Bold Eagle a déjà été établis il y a plusieurs années avant la mise en œuvre du GCAD. Il a servi de modèle pour des programmes subséquents destinés aux jeunes autochtones.

De plus, il y a le Programme d’enrôlement des Autochtones des Forces armées et le Programme d’initiation au leadership à l’intention des Autochtones au Collège militaire royal du Canada de Kingston.

Tous ces programmes ont été créés pour que les jeunes autochtones de l’ensemble du Canada puissent participer pour une période donnée, faire l’expérience des aspects de la vie militaire, et apprendre de nouvelles aptitudes qui leur seraient profitables, et à leurs collectivités, peu importe leurs choix professionnels futurs.

Après la réussite de ces programmes, les participants peuvent se joindre aux FAC ou utiliser de diverses façons à l’extérieur d’une carrière militaire les aptitudes de leadership et de travail d’équipe qu’ils ont appris, y compris de retourner dans leurs collectivités pour contribuer de façon positive à leur collectivité.

« Mon expérience comme membre du GCAD est très enrichissante, » a déclaré Mme Karen Shelton, coprésidente nationale civile du GCAD. « J’ai invité la collectivité du MDN à participer aux activités de leur groupe consultatif à tous les niveaux, qu’il soit local, régional ou national. Il s’agit d’une expérience très enrichissante. »

« Avec les années, le GCAD est devenu plus qu’un groupe consultatif : il est devenu une collectivité. Et j’aimerais remercier toutes les personnes qui ont contribué au groupe au cours des deux dernières décennies, y compris les membres, la Direction – Diversité et mieux-être, la Direction – Droits de la personne et diversité, le bureau du champion et beaucoup d’autres personnes et organisations, » a ajouté Mme Shelton.

Écrit par le capitaine Caroline Massicotte

Date de modification :