Le lieutenant-colonel Kathy Haire devient la première femme au commandement de l’École du Régiment royal de l’Artillerie canadienne

Article / Le 8 juillet 2019 / Numéro de projet : 19-0195

Remarque : pour visionner les photos additionnelles, veuillez cliquer sur la photo dans la galerie d'images.

Par le capitaine Nicholas Kaempffer, École du Régiment royal de l’Artillerie canadienne

Gagetown (Nouveau-Brunswick) — Il y a toujours beaucoup de fierté et de célébration dans l’air lors d’une cérémonie de passation du commandement à l’École du Régiment royal de l’Artillerie canadienne (EARC), mais le 21 juin 2019, lorsque la première femme a assumé le commandement de l’EARC, une nouvelle page d’histoire était écrite.

Des artilleurs de partout au Canada se sont rendus à la Base de soutien de la 5e Division du Canada Gagetown pour être témoins de la passation de commandement entre le commandant entrant et sortant de l’École du Régiment royal de l’Artillerie canadienne.

Dans une cérémonie présidée par le colonel John Errington, commandant du Centre d’instruction au combat (CIC), le lieutenant-colonel Kathy Haire a succédé au lieutenant-colonel Nickolas Roby, qui a été commandant de l’EARC pendant deux ans.

Parmi les « grands artilleurs » dignes de mention présents se trouvaient le colonel commandant de le Régiment royal de l’artillerie canadienne (ARC), le brigadier-général (retraité) James Selbie, ainsi que le Directeur de l’Artillerie, le colonel Marc Lafortune (lui-même un ancien commandant de l’EARC).

Avec la bâtisse H12 abritant toutes les personnes présentes lors d’une journée typiquement humide à Gagetown, la cérémonie de passation de commandement s’est déroulée à temps et comme prévue, avec deux batteries d’artilleurs terminant la cérémonie avec précision et discipline. Résultat de journées de pratique, on pouvait sentir la « fierté des artilleurs » dans l’air, tandis que les spectateurs avaient le plaisir d’observer un jalon institutionnel important pour l’EARC.

Pendant un discours vibrant, le Lcol Roby a remercié tous les membres de l’EARC, la haute direction du CIC et de ARC, et a terminé avec un hommage sincère à sa famille, qui l’a appuyé tout au long de son commandement.

Le Col Errington a remercié le Lcol Roby pour son engagement envers l’instruction d’artilleurs de premier ordre, grâce à son renforcement continu des principes de Mission : Prêts, de la collection de ressources offertes et programmes de soutien du ministère de la Défense nationale/des Forces armées canadiennes pour les aider à atteindre un équilibre vie-travail, une force personnelle et une résilience.

De plus, il a parlé de la vision du Lcol Roby à l’égard d’un calendrier d’instruction harmonisé, qui a mené à la création des exercices COMMON GUNNER et AUTUMN GUNNER, permettant d’améliorer la résilience et d’accroître le réalisme de l’instruction et l’efficience des ressources.

Le colonel commandant a exprimé la gratitude de l’ARC au Lcol Roby, soulignant son incroyable rendement en tant que directeur adjoint de l’Artillerie, et le remerciant d’avoir fourni à la force de campagne des soldats et dirigeants prêts à être déployés dans le cadre d’opérations expéditionnaires.

En hommage à l’engagement du Lcol Roby envers l’EARC et l’ARC dans son ensemble, le Col Lafortune a remis au commandant sortant le couvre-chef de l’instructeur en artillerie (IA), un symbole universellement reconnu de la maîtrise de la connaissance technique et tactique de l’artillerie.

Il s’agit uniquement de la troisième fois de l’histoire de l’ARC où une nomination d’IA est accordée à titre honorifique! Le Col Errington et le colonel commandant a accueilli chaleureusement la famille Haire, lui souhaitant bonne chance à son retour au Nouveau-Brunswick.

Dans son discours d’introduction à l’EARC, le Lcol Haire a promis de maintenir les normes élevées établies par ses prédécesseurs et a assuré son unité que le bien-être de ses membres était sa priorité absolue. Dans un éloge vibrant envers les soldats se trouvant dans la parade, tous les officiers supérieurs ont exprimé leur gratitude et respect à l’ensemble des membres de l’EARC pour leur discipline, tenue et conduite irréprochables.

En tant qu’instructeur hautement qualifié, le Lcol Haire est très excitée de revenir à l’EARC, portant fièrement son couvre-chef d’IA à nouveau. « C’est merveilleux de voir comment les choses ont changé depuis ma dernière affectation à la base Gagetown en 2008, » mentionne le Lcol Haire.

Elle poursuit en disant « C’est une institution qui continue d’évoluer, conservant sa pertinence et veillant à ce que l’Armée canadienne possède les artilleurs les mieux formés de la planète. Les membres de ma famille et moi sommes extrêmement heureux d’être de retour au Nouveau-Brunswick et j’ai hâte poursuivre l’extraordinaire héritage du mandat de commandant du Lcol Roby. À toutes les femmes et les hommes de l’EARC, j’ai hâte de travailler avec chacun d’entre vous, tandis que nous continuons de fournir et d’entrainer des artilleurs prêts et résilients à l’ARC. »

Actuellement, les artilleurs de l’EARC travaillent « à plein régime », se préparant à l’édition de cette année de l’exercice COMMON GUNNER, qui verra toutes les fonctions de l’artillerie suivre une instruction individuelle au sein d’une structure régimentaire.

Bravo Zulu au Lcol Roby et sa famille, et tous les membres de l’EARC leur souhaitent bonne chance lors de leur affectation à Ottawa.

Pour commenter cet article, rendez-vous dans la section Articles de la page Facebook de l’Armée canadienne

Date de modification :