Le long retour au pays du Cénotaphe de Kandahar

Article / Le 8 août 2019 / Numéro de projet : 19-0163a2

Remarque : pour visionner les photos additionnelles, veuillez cliquer sur la photo dans la galerie d'images.

Par les Affaires publiques de l’Armée

Ottawa (Ontario) — Il a traversé un désert et un océan, voyagé d’un bout à l’autre du Canada en passant par les États-Unis et s’est enfin arrêté à son lieu d’exposition permanent. Le Cénotaphe de Kandahar, construit par des militaires en hommage à leurs camarades morts au champ d’honneur, est désormais installé dans la Salle commémorative de l’Afghanistan, à Ottawa.

En août 2019, deux jours entiers seront consacrés à la commémoration de militaires morts au champ d’honneur, à la Salle commémorative de l’Afghanistan.

Le 17 août prochain aura lieu une cérémonie de reconsécration du Cénotaphe de Kandahar, qui rend hommage à 158 Canadiens morts au champ d’honneur ainsi qu’à 43 Américains qui ont perdu la vie en Afghanistan alors qu’ils relevaient du commandement canadien.

Cette cérémonie aura lieu uniquement en présence des membres des familles et des amis des défunts à la Salle commémorative de l’Afghanistan située au Quartier général de la Défense nationale (Carling), à l’adresse 60 promenade Moodie, dans l’ouest d’Ottawa.

Au même moment que la cérémonie débutera, on entreprendra la diffusion de l’événement en direct sur les différentes plateformes de médias sociaux du ministère de la Défense nationale et des Forces armées canadiennes, permettant ainsi à tous les Canadiens d’y assister.

Le 18 août, de 10 h 30 à 19 h, les anciens combattants et le grand public sont invités à visiter la Salle sans devoir réserver leur place. Le stationnement sera gratuit.

Voici quelques faits concernant la création et l’histoire du Cénotaphe de Kandahar et la Salle commémorative de l’Afghanistan, où est désormais installé le Cénotaphe.

Le saviez-vous?

  • Le Cénotaphe de Kandahar a été conçu par un sapeur de combat, le capitaine Sean McDowell, et construit par des militaires en Afghanistan afin de rendre hommage aux soldats tombés au champ d’honneur. La pièce centrale du Cénotaphe est un gros rocher provenant du site où sont décédés le sergent Robert Short et le caporal Robbie Beerenfenger.
  • De nombreuses familles de militaires disparus ont visité le Cénotaphe de Kandahar en Afghanistan dans le cadre des cérémonies du jour du Souvenir qui ont eu lieu à cet endroit chaque année entre 2003 et 2011.
  • En 2011, le Cénotaphe de Kandahar a été méticuleusement démonté sur une période de deux semaines afin d’être expédié au Canada. Les sapeurs des Forces armées canadiennes ont pris des photographies et effectué des dessins détaillés afin de garantir la bonne reconstruction du monument.
  • En mai 2014, le Cénotaphe de Kandahar a voyagé et été exposé au grand public dans différentes villes canadiennes importantes et à Washington (D.C.).
  • La Salle commémorative de Kandahar du Quartier général de la Défense nationale (Carling) à Ottawa a été conçue sur mesure pour accueillir, protéger et préserver de manière permanente le Cénotaphe de Kandahar. L’ouverture de la salle a eu lieu le 13 mai 2019.
  • Les 189 plaques commémoratives et les présentoirs en bois qui font partie du Cénotaphe de Kandahar n’ont pas été conçus pour résister à l’exposition aux éléments à long terme. C’est pourquoi ils doivent être placés dans une section fermée et climatisée de la Salle commémorative de Kandahar.
  • Les visites guidées du Cénotaphe de Kandahar à l’intention des anciens combattants et des membres du grand public dureront 90 minutes la semaine et la fin de semaine. Vous pouvez réserver votre visite. Veuillez consulter la section Liens connexes et cliquez sur le lien « Salle commémorative de Kandahar ».
  • Un monument commémoratif national de l’Afghanistan sera dévoilé à l’automne 2023. L’emplacement approuvé pour ce monument commémoratif public se trouvera à Ottawa, en face du Musée canadien de la guerre. La planification de ce projet, y compris le concours national de design, en est actuellement aux étapes préliminaires.

Pour commenter cet article, rendez-vous dans la section Articles de la page Facebook de l’Armée canadienne

Date de modification :