ARCHIVÉE - Message du champion de la cause des Autochtones pour le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes

Cette page Web a été archivée dans le Web

L'information dont il est indiqué qu'elle est archivée est fournie à des fins de référence, de recherche ou de tenue de documents. Elle n'est pas assujettie aux normes Web du gouvernement du Canada et elle n'a pas été modifiée ou mise à jour depuis son archivage. Pour obtenir cette information dans un autre format, veuillez communiquer avec nous.

Message du commandant / Le 15 mai 2015 / Numéro de projet : 15-0073

Le 15 mai 2015

« La Semaine de sensibilisation aux cultures autochtones débute le 19 mai. En ma qualité de champion pour la cause des Autochtones pour le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes (FAC), je saisis cette occasion pour exprimer ma gratitude aux peuples des Premières Nations de notre territoire pour leurs contributions actuelles et passées à ce pays et à l’Équipe de la défense du Canada, aux militaires et aux civils.

La tradition de service militaire présente dans les cultures des Premières Nations, des Inuits et des Métis de même que leur riche héritage de courage et d’héroïsme montrent que les Autochtones ont été aux premières lignes d’importants conflits du pays tout au long de notre histoire. Lors de la guerre de 1812, plus de 10 000 guerriers des Premières Nations et des Métis sous le commandement du chef de renom Tecumseh ont combattu aux côtés des milices britanniques et canadiennes, une alliance qui s’est avérée cruciale dans le façonnement du Canada.

En dépit des premiers obstacles à la participation des peuples autochtones, cette tradition de service et de sacrifice s’est poursuivie lors de la Première et de la Seconde Guerre mondiale, alors que des milliers d’hommes et de femmes autochtones se sont portés volontaires pour servir dans les FAC. Des héros de guerre comme le sergent Francis Pegahmagabow et le sergent Thomas Prince personnifient l’esprit de guerrier et le sentiment profond de patriotisme qui sont une fierté importante pour les cultures des Premières Nations, des Inuits et des Métis.

Le Sgt Pegahmagabow a combattu pour sa nation durant la Première Guerre mondiale et il est rentré au pays pour défendre les droits des Autochtones. Son histoire illustre de façon touchante le thème de la Semaine de sensibilisation aux cultures autochtones de cette année, « L’autodétermination, moyen de s’affirmer. »

Les peuples autochtones du Canada ont continué de répondre à l’appel du devoir du pays. Nous devons une reconnaissance éternelle à ceux qui ont consenti l’ultime sacrifice au service de notre nation, dont le caporal-chef Kristal Giesebrecht, membre des Mohawks de la baie de Quinte, qui a perdu la vie dans un incident impliquant un engin explosif improvisé en Afghanistan en 2010.

Les FAC appartiennent à tous les gens du Canada. Le fait de veiller à l’inclusion et au respect de tous les membres permet à l’organisation de se tenir prête à répondre aux défis qui surviennent dans un monde de plus en plus complexe. Je reconnais et valorise les façons dont les identités culturelles, spirituelles et traditionnelles uniques des membres des Premières Nations, des Inuits et des Métis enrichissent l’éthos militaire des FAC.

Veuillez vous joindre à moi pour célébrer la culture, l’histoire et les contributions des peuples autochtones du Canada durant la Semaine de sensibilisation aux cultures autochtones. »

Lieutenant-général Marquis Hainse, CMM, CSM, CD
Commandant de l’Armée canadienne et champion de la cause des Autochtones pour le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes

Date de modification :