Rétrospective : Des soldats se préparent en vue du camp d’aventure pour jeunes Autochtones Eagle’s Nest

Article / Le 5 août 2016 / Numéro de projet : 16-0132

Remarque: pour visionner les photos additionnelles, veuillez cliquer sur la photo dans la galerie d'images.

Ottawa, Ontario — En vue du camp de leadership Eagle’s Nest de cette année, offert en juillet par l’Armée canadienne à de jeunes Autochtones, 70 soldats du 1er Bataillon, Royal 22e Régiment (1 R22eR) qui assureront le déroulement du programme ont suivi un cours de sensibilisation aux cultures autochtones, à Valcartier, au Québec.

Le cours a débuté par une cérémonie de purification, rituel qui consiste à brûler quatre remèdes sacrés : tabac, sauge, cèdre et foin d’odeur. « C’était comme prendre un bain de fumée d’aiguilles de cèdre », explique le capitaine Alex Trousdale, commandant intérimaire de la compagnie Eagle’s Nest du 1 R22eR, qui était commandant adjoint du camp comme tel. « Ensuite, les participants ont vu 500 ans d’histoire en salle de classe. Les dates importantes de l’expérience autochtone s’échelonnent sur une si longue période. Nous avons l’habitude de penser à très court terme; nous oublions les vastes antécédents. »

Tout au long de l’année, les Forces armées canadiennes (FAC) offrent un cours consacré à la sensibilisation aux militaires qui désirent en savoir davantage sur les cultures et les traditions autochtones. Le cours est conçu pour permettre aux membres des FAC de mieux comprendre la collectivité avec laquelle ils interagiront, leur permettant de communiquer avec ses membres avec le respect, la sensibilité et l’authenticité qui leur sont dus. Le cours était une importante partie de la formation suivie par les soldats qui se préparaient à diriger le camp de cette année, à la mi‑juillet.

Eagle’s Nest est un camp annuel de cinq jours, qui se déroule chaque année dans une collectivité autochtone différente du Canada. Cette année, le camp Eagle’s Nest a eu lieu du 10 au 16 juillet 2016 dans la collectivité de la Première Nation de Manawan. Assez éloignée, cette collectivité d’environ 2000 habitants est à approximativement 250 km au nord de Montréal. Les soldats ont suivi le cours de sensibilisation au mois de mai dernier.

Les camps de leadership Eagle’s Nest ont pour but l’apprentissage. Les jeunes Autochtones sélectionnés y sont initiés à des compétences de vie en plein air, notamment par des activités de conditionnement physique, des techniques de plein air (survie et orientation) et des rudiments de cartographie. La formation sur les cultures autochtones a été donnée par des aînés et des enseignants de la communauté locale.

Le camp Eagle’s Nest, qui en est à sa quatrième année, a aussi été tenu à l’île Manitoulin, en Ontario (2013), à Muskeg Lake, en Saskatchewan (2014), et à Elsipogtog, au Nouveau‑Brunswick (2015).

Par Anne Duggan, Affaires publiques de l’Armée

Date de modification :