Un nouveau programme convient aux femmes qui songent à s’enrôler dans les Forces

Article / Le 22 août 2017 / Numéro de projet : 17-0244

 Par La Feuille d’érable

Remarque : pour visionner les photos additionnelles, veuillez cliquer sur la photo dans la galerie d'images.

Ottawa (Ontario) — Le programme Les femmes font la force des Forces armées canadiennes (FAC) a été lancé en janvier pour inciter davantage de femmes à songer à une carrière dans les forces armées.

Le programme fournira aux candidates à la fois qualifiées et capables les renseignements dont elles ont besoin pour prendre une décision éclairée relative à l’enrôlement dans les FAC. L’initiative a pour but d’habiliter et d’informer les femmes en leur fournissant des expériences acquises sur place, un aperçu honnête et réaliste des tâches et un avant-goût de la vie militaire.

Les quatre séances pilotes prévues dans le cadre du programme auront lieu à l’été et à l’automne 2017. Celles-ci fourniront aux concepteurs de programmes et aux stratèges de recrutement des résultats évalués minutieusement qui leur permettront de déterminer si les FAC peuvent tirer parti de l’approche et si celle-ci est attrayante aux yeux des Canadiennes.

Le programme comporte des séances de trois jours et de 10 jours.

Sept mois après le lancement du nouveau programme populaire qui vise à donner aux femmes l’occasion de se renseigner sur la vie militaire avant de décider de s’enrôler, celui-ci se prépare un avenir prometteur : près de 300 femmes ont présenté leur candidature et se disputent les 120 places.

Bien que le nombre de femmes recrues ait subi une hausse considérable au cours des deux dernières années, passant de 13 % à 17 %, le défi que représente l’accroissement de la présence féminine demeure redoutable.

« Le pourcentage total de femmes a augmenté de 0,3 pour cent, soit la première croissance positive en plus de dix ans », affirme le colonel André Demers, commandant du Groupe du recrutement des Forces canadiennes.

Le programme Les femmes font la force marque peut-être le début d’une stratégie de recrutement très populaire et couronnée de succès qui permet aux participantes de discuter avec des membres actuels des FAC, tout en vivant l’expérience de divers aspects de la vie militaire, entre autres, la mise en condition physique, les démonstrations pratiques de métiers et les compétences tactiques.

« Les premières séances de dix jours débuteront le 14 août à la Base des Forces canadiennes Borden (BFC Borden) et à la Garnison Saint-Jean. Puis, on tiendra une séance de trois jours le 20 octobre, à la BFC Borden, et le 28 octobre, à la Garnison Saint-Jean », précise le Colonel Liam McGarry, commandant, Groupe d’instruction de la Génération du personnel militaire. « Des membres du personnel dévoués accompagneront et orienteront les participantes tout au long du programme dans le cadre duquel elles seront plongées dans un environnement militaire, y compris la vie sur une base. »

On souhaite que le programme Les femmes font la force constitue une pierre angulaire de la réalisation de l’objectif des FAC axé sur l’accroissement du taux d’enrôlement des femmes, à savoir un pour cent par année, afin de mieux refléter la société canadienne.

« Le programme s’inscrit dans les initiatives des FAC visant à trouver de nouvelles façons de toucher et de renseigner la population canadienne provenant de divers milieux. Une forte représentation des femmes dans nos rangs est essentielle à l’efficacité opérationnelle des FAC », déclare le lieutenant-général Charles Lamarre, chef – Personnel militaire.

La brigadier-général Virginia Tattersall, commandant adjoint, Génération du personnel militaire, ajoute : « Le programme offrira aux Canadiennes une expérience unique qui révèle la vérité sur la vie militaire, ses possibilités et ses défis. Il permet aux femmes qui songent à intégrer l’équipe des FAC d’obtenir des renseignements de première main avant de décider de s’enrôler et de servir leur pays. »

« Le programme a pour objet de rehausser la sensibilisation à la vie dans les FAC et de permettre aux participantes de prendre une décision éclairée relative à une carrière au sein des forces armées », conclut la lieutenant-colonel Suzanne Raby, commandant adjoint, Groupe du recrutement des Forces canadiennes. « Au terme du programme, les participantes auront une meilleure idée de ce à quoi ressemble une carrière dans les FAC. »

Pour commenter cet article, rendez-vous dans la section Articles de la page Facebook de l’Armée canadienne

Date de modification :