Média

Un soldat transporte le bâton à exploits des Forces armées canadiennes/du ministère de la Défense nationale

Le premier conseiller spirituel autochtone fait le point sur le 1er anniversaire de son poste

Ottawa, Ontario — Alors que la terre a terminé une autre rotation autour du soleil en août 2017, le sergent Moogly Tétrault-Hamel a célébré les objectifs qu’il a atteints durant sa première année de mandat à titre conseiller autochtone auprès de l’aumônier général des Forces armées canadiennes, un nouveau poste au sein de l’organisation.

Portrait de Lillian Freiman

Le mess des officiers de l’Armée canadienne, jadis la résidence de la dame aux coquelicots du Canada – une circonstance pertinente

Ottawa, en Ont — Bien qu’incroyables par leur étendue et leur portée, les nombreuses contributions de Lillian Freiman, philanthrope de la période de la Première Guerre mondiale, à Ottawa et au Canada sont essentiellement non reconnues aujourd'hui : même pas son rôle dans la création du coquelicot comme symbole national du souvenir pour le Canada pour ceux qui sont décédés en se battant pour notre liberté.

un soldat tient le Bâton à exploits

Rencontrez le conseiller autochtone auprès de l’aumônier général

Ottawa (Ontario) — « Une grande partie de mon travail est de sensibiliser les services de l’aumônerie et l’ensemble des Forces armées canadiennes, » dit le sergent Moogly Tetrault-Hamel, conseiller autochtone auprès de l’aumônier général. Nommé au nouveau poste à Ottawa en août 2016, le Sgt Tetrault-Hamel est occupé par diverses tâches. Ces jours-ci, sa priorité est d’aider les militaires à comprendre ce qu’il fait et pourquoi c’est important.

Photo de la semaine

Pour voir nos photos de l'Armée , visitez nos pages Flickr et Instagram.

Date de modification :