Le programme d’emploi d’été de l’Armée, une occasion de vivre de formidables expériences

Article / Le 29 mars 2019 / Numéro de projet : 19-0025

Remarque : pour visionner les photos additionnelles, veuillez cliquer sur la photo dans la galerie d'images.

Par Jeremiah Hemens, Affaires publiques de l’Armée

Ottawa (Ontario) – Vous êtes à la recherche d’un emploi d’été sans caisse enregistreuse et loin des fourneaux d’un comptoir de restauration rapide? Le Programme d’emplois d’été à temps plein de la Réserve (EETP) de l’Armée canadienne (Rés AC) est un bon point de départ.

Le Programme d’EETP est ouvert aux réservistes au cours de leurs quatre premières années de service et leur offre des occasions d’emploi rémunérés à temps plein entre le 1er mai et le 31 août. Il est idéal pour les étudiants à la recherche d’une source de revenus fiable et prévisible durant l’été, leur permettant ainsi d’atteindre leurs objectifs liés à leurs études.

Les emplois du Programme d’EETP ne sont pas destinés qu’aux étudiants; de nombreux postes d’instructeur et de soutien sont aussi offerts à tous les réservistes qui se sont enrôlés dans la Rés AC en 2015 ou après.

La Rés AC offre un bon salaire, différents avantages sociaux et un certain nombre d’occasions de perfectionnement professionnel aux citoyens canadiens qui sont admissibles à devenir réservistes de l’Armée. Les jeunes, les étudiants et tous ceux qui souhaitent explorer les différentes options de carrière qu’offre l’Armée peuvent s’inscrire.

Avec 7 200 participants, le Programme d’EETP a connu une bonne première année en 2018, dépassant même les attentes initiales.

Les avantages de participer au Programme d’EETP

Le caporal Revital Riabinski est une réserviste de l’Armée membre de la garde à pied du Governor General’s Horse Guards, un régiment de reconnaissance blindé basé à Toronto (Ontario), qui a participé au Programme d’EETP en 2018.

« Je me suis inscrite au programme, car il me permettait de recevoir un chèque de paie régulier au cours des quatre mois durant lesquels je n’étais pas aux études », explique-t-elle.

Le programme lui permet d’acquérir une précieuse expérience liée à son domaine d’études, de gagner de l’argent pour payer ses frais de scolarité et de subsistance et ainsi pouvoir se consacrer entièrement à ses études durant l’année scolaire.

Le Cpl Riabinski, une conceptrice multimédia de formation, estime qu’elle a tiré parti de son expérience dans le Programme d’EETP sur le plan professionnel.

« J’ai été très chanceuse de pouvoir acquérir de l’expérience en milieu militaire pour ma carrière civile. C’est difficile pour les étudiants de trouver un bon travail avec un bon salaire pour seulement quatre mois. J’ai eu la chance de travailler aux côtés de professionnels des affaires publiques. »

Le soldat Dayton Bennett, un fantassin de la Réserve de l’Armée du North Saskatchewan Regiment de Saskatoon (Saskatchewan), s’est enrôlé dans la Réserve en mars 2018, inspiré par les bons souvenirs qu’il gardait des histoires de son grand-père sur son service militaire.

Le Sdt Bennett souligne que le Programme d’EETP possède le double avantage de garantir un emploi rémunéré à temps plein durant l’été et d’offrir une formation qui permet d’améliorer son employabilité future à titre de réserviste.

Une vaste gamme d’emplois, de tâches et d’activités

La Rés AC offre des centaines d’occasions d’emploi dans un grand nombre de domaines professionnels.

Dans le cadre du Programme d’EETP, le Cpl Riabinski a travaillé avec des techniciens en véhicules et a occupé le poste de conducteur pour des officiers supérieurs. Finalement, elle a eu l’occasion de travailler dans son domaine d’études, la conception numérique, au Bureau des affaires publiques au Quartier général du 32e Groupe-brigade du Canada.

Bien qu’elle ait déjà travaillé en conception numérique, le Cpl Riabinski explique qu’elle a tiré parti de cette expérience.

« Les compétences que j’ai acquises grâce à cet emploi d’été de quatre mois en création de médias numériques m’ont été très utiles. Mes compétences en conception graphique, en photographie et en vidéographie se sont améliorées de jour en jour. »

Le Sdt Bennett a pu participer à l’opération LENTUS (Op LENTUS) dans le cadre de son EETP. L’Op LENTUS est le moyen d’intervention des Forces armées canadiennes lors des catastrophes naturelles qui se produisent au Canada, qu’il s’agisse de feux de forêt, d’inondations, de tempêtes de verglas ou d’ouragans.

Il faisait partie des quelque 200 militaires envoyés en Colombie-Britannique à l’été de 2018 pour participer aux efforts de lutte contre une grave vague de feux de forêt, à la demande du gouvernement provincial.

Ces militaires ont joué un rôle important dans les combats contre ces incendies et dans la prévention de leur propagation. « Au cours de ma participation à l’Op LENTUS, mon peloton et moi avions pour tâche d’éteindre des feux de profondeur qui continuaient de brûler sous le sol, ainsi que des petits feux de surface confinés à des parcelles de terrain. »

Faits saillants des expériences vécues dans le cadre des EETP

Parmi les faits saillants de son EETP en 2018, le Cpl Riabinski parle de son « travail aux côtés de professionnels chevronnés qui possèdent un bagage en journalisme et en rédaction, la prise de magnifiques photos de sapeurs de combat s’entraînant au lac Ontario et l’occasion de prendre des photos et de filmer le défilé de la Fierté à Toronto ».

Pour le Sdt Bennett, les moments les plus intéressants furent les nouvelles rencontres avec d’autres militaires, l’acquisition d’expérience auprès d’un grand nombre de militaires de différents grades.

Toutes ces expériences sont propres à une carrière militaire, et bon nombre de celles-ci ne peuvent être vécues que dans ce contexte. Ces nombreuses expériences d’apprentissage et de perfectionnement professionnel vécues dans le cadre des EETP sont de formidables occasions d’améliorer un CV et d’acquérir des compétences qui peuvent être transposées dans la vie et la carrière civiles.

Le Programme d’EETP a un bel avenir

En 2018, le Programme d’EETP a offert à ses participants de nombreuses expériences formidables et, avec un peu de chance, il continuera d’attirer des recrues et de ramener d’anciens participants.

Lorsqu’on lui demande si elle participerait de nouveau au Programme d’EETP, le Cpl Riabinski répond : « Bien sûr que j’y participerais de nouveau. Grâce à ce programme, j’ai développé des compétences utiles pour ma carrière tout en étant capable de payer mes frais de scolarité et de subsistance. »

« Je m’inscrirais assurément encore à ce programme », affirme le Sdt Bennett, ajoutant qu’il a hâte de se porter de nouveau volontaire pour participer à l’Op LENTUS.

« Être membre de la Réserve de l’Armée a été une expérience fantastique pour moi et pour bien d’autres personnes que j’ai rencontrées grâce au Programme d’EETP », ajoute-t-il.

« À tous ceux qui n’ont pas encore pris de décision définitive concernant leur carrière et qui souhaitent ajouter un peu d’aventure dans leur vie, je vous recommande de vous enrôler dans la Réserve. Vous allez créer des liens avec des gens qui suivent la même formation que vous et vivre un grand nombre d’expériences qui rendent la vie militaire unique. »

Comment participer au Programme d’EETP

Vous enrôler dans la Réserve de l’Armée et participer au Programme d’EETP vous intéressent? Parlez-en à un recruteur de votre unité locale. Pour le trouver, consultez l’adresse suivante : http://www.army-armee.forces.gc.ca/fr/reserve/index.page.

Pour commenter cet article, rendez-vous dans la section Articles de la page Facebook de l’Armée canadienne

Date de modification :