The Royal Westminster Regiment

Identification de l'unité

The Royal Westminster Regiment badge

PRO REGE ET PATRIA
Pour le roi et la patrie

Emplacements

530 avenue Queens 
New Westminster, BC  V3L 1K3

__________
Manège militaire Colonel St John
5535 Korea Rd
Chilliwack, BC  V2R 3J9;

 

Reserve de l'Armée

Graphique : Joanna Gajdicar

Joignez notre équipe

Vous cherchez du travail à temps plein ou à temps partiel? Nous embauchons et offrons d'excellentes perspectives de carrière. N'hésitez pas à appeler ou envoyer un courriel à notre recruteur qui se fera un plaisir de répondre à vos questions et de vous indiquer comment vous adresser à notre régiment.

Le recruteur de notre équipe

Nom : Recruteur/Recruteuse
Téléphone : 604-666-4282
Courriel : Recruiting.RWestmr@forces.gc.ca

Ou contactez

Téléphone : 1-800-856-8488
Trouvez un centre de recrutement près de vous.

Entraînement

septembre à juin:

  • mercredi soir
  • 19 h à 22h30
  • une fin de semaine par mois.

L'emploi d'été à plein temps est disponible de mai à août.

Qui nous sommes

Le Royal Westminster Regiment est une unité d’infanterie légère de la Première réserve des Forces armées canadiennes. Le Quartier général régimentaire et la Cie A sont situés à New Westminster, en C.-B., et la Cie D est située à Chilliwack, en C.-B.

L’histoire du Régiment remonte à la création du New Westminster Volunteer Rifle Company, en 1863. Le Régiment et ses unités qui se perpétuent ont servi avec distinction durant les Guerres mondiales et ont subséquemment contribué aux opérations de l’OTAN et de l’ONU, notamment en ex-Yougoslavie et en Afghanistan, et en apportant une aide nationale au pouvoir civil en cas d’urgence.

L’infanterie est la pierre angulaire de l’Armée canadienne et son rôle consiste à « s’approcher de l’ennemi pour le détruire, le jour ou la nuit, dans toutes les conditions météorologiques et sur tous les terrains. » Dans le cadre de la Première réserve, le Régiment soutient la Force régulière en offrant l’aide qu’il faut.

Rapides et souples dans le combat, les soldats d’infanterie légère possèdent les capacités nécessaires pour mener différentes opérations, notamment des opérations aéromobiles, amphibies et environnementales dans l’Arctique, dans les montagnes ou dans le désert. Les soldats d’infanterie sont des personnes hautement qualifiées, fiables et autodisciplinées qui sont capables de s’adapter rapidement à des situations et à un environnement dynamiques.

Avantages de l’enrôlement

Lorsque vous vous joignez à notre unité, vous recevrez une rémunération concurrentielle pour votre travail à temps partiel ou à temps plein. Vous êtes également admissible pour une formation en cours d’emploi qui pourrait vous être utile dans votre vie civile. Aussi, il y a des avantages médicaux, dentaires et éducatifs qui sont offerts aux réservistes de l’Armée.

Voici les détails :

Équipe de commandement

  • Commandant - Lieutenant-colonel C.W. MacKinnon, CD
  • Sergent-major régimentaire - Adjudant-chef M.W. Bergan, CD

Communiquez avec nous

The Royal Westminster Regiment
530 avenue Queens
New Westminster, BC  V3L 1K3

Téléphone : 604-666-4374

Nouvelles

Chuck LaRocque et l’artilleur Kyle Timm

Quatre-vingt-dix secondes, 50 000 $ : le Musée de l’Artillerie remporte des médailles à l’enchère

Shilo (Manitoba) — Ce n’était pas Noël, mais Andrew Oakden, directeur du Musée de l’Artillerie royale canadienne (ARC), a reçu un cadeau spécial : des médailles portées par le légendaire officier d’artillerie, le major-général Tom Strange.
Le 21 février 2020

L’allumage du Qulliq

Ottawa accueille une héroïne de chez nous

Ottawa, en Ontario — Qapik Attagutsiak, une ainée inuite, a été reconnue en tant qu’héroïne de chez nous de Parcs Canada au Musée canadien de l’histoire. On a rendu hommage à l’ainée qui amassait des os dans l’Arctique canadien pendant la Deuxième Guerre mondiale. Les os étaient ensuite envoyés dans le sud du Canada pour faire des munitions, de l’engrais et de la colle d’aéronef en appui aux efforts de guerre du Canada. 
Le 4 février 2020

Laurie Charnell, membre de la patrouille des Rangers canadiens d’Ucluelet

Les Rangers canadiens enseignent des techniques avancées de survie en milieu sauvage

Coal Harbour (Colombie‑Britannique) — Pour les membres du 4e Groupe de patrouilles des Rangers canadiens (4 GPRC), mener des opérations dans des environnements austères est une seconde nature. Les Rangers canadiens sont les yeux et les oreilles des Forces armées canadiennes dans des collectivités isolées, nordiques et côtières et sont capables de travailler efficacement dans diverses conditions pour venir en aide lors de missions nationales, y compris les opérations de recherche et sauvetage.
Le 28 janvier 2020

Voir d'autres nouvelles

Notre histoire

Ce régiment de la Force de réserve vit le jour à New Westminster, en Colombie-Britannique, le 1er avril 1910, lorsque le 104th Regiment fut autorisé.1 Il fut rebaptisé : 104th Regiment Westminster Fusiliers of Canada le 15 décembre 1913. Le 12 mars 1920, il se fusionna avec le 6th Regiment The Duke of Connaught's Own Rifles et fut baptisé le 1st British Columbia Regiment.

Il fut rebaptisé le 1st British Columbia Regiment (Duke of Connaught's Own) le 1er novembre 1920. Le 15 mai 1924, il fut réorganisé en trois régiments distincts, baptisés : 1st British Columbia Regiment (Duke of Connaught's Own) (aujourd'hui, le British Columbia Regiment (Duke of Connaught's Own ); The Vancouver Regiment (aujourd'hui, le The British Columbia Regiment (Duke of Connaught's Own) ; et The Westminster Regiment.

Poursuivez la lecture : The Royal Westminster Regiment

Date de modification :