La réponse du champion des peuples autochtones pour l’Équipe de la Défense au sujet de la nouvelle concernant le pensionnat autochtone de Kamloops

Déclaration / Le 1 juin 2021

Ce déclaration pourrait causer un traumatisme, car il traite de sujets pouvant invoquer des souvenirs d’abus. Nous sommes conscients que certaines personnes peuvent ne pas vouloir en poursuivre la lecture, afin de réduire le risque d’un tel traumatisme.

Ottawa (Ontario) - La découverte récente des corps de 215 enfants autochtones sur le site d’un ancien pensionnat à Kamloops, en Colombie-Britannique, est une nouvelle tragique qui touche chacun d’entre nous différemment.

En tant que champion des peuples autochtones pour l’Équipe de la Défense, mes pensées et mes prières accompagnent tous les membres autochtones actuels et anciens de l’Équipe de la Défense, les civils ainsi que leurs familles.

Juin est le Mois de l’histoire des Autochtones au Canada, et je vais en profiter pour continuer à en apprendre davantage sur les expériences et la vie des peuples autochtones ainsi que sur les indignités et les atrocités qu’ils ont subies. Je vous encourage à en faire autant.

Bien qu’il puisse être difficile d’exprimer ce que l’on ressent, il est toujours préférable d’en parler plutôt que de souffrir en silence. J’aimerais rappeler à tous les membres de l’Équipe de la Défense l’importance de la solidarité et du soutien mutuel au sein des équipes ainsi qu’entre celles-ci. Parlez à vos amis, collègues, superviseurs, professionnels de la santé mentale et fournisseurs de soins de santé. Ces conversations peuvent être difficiles, mais celles-ci sont nécessaires.

J’encourage tous les membres de l’Équipe de la Défense à manifester leur soutien à leurs amis et collègues autochtones dans les prochains jours en leur offrant leur amitié, leur présence et leur empathie, sans rien attendre de leur part. Il est important que nous continuions tous à apprendre ce qu’il faut faire pour participer activement à la réconciliation.

Sincèrement,
Major-général Michel-Henri St-Louis
Commandant de l’Armée canadienne par intérim
Champion des peuples autochtones pour l’Équipe de la Défense

Date de modification :